En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marine Le Pen, présidente du Front national, ce dimanche.
 

La présidente du Front national était l'invitée d'Apolline de Malherbe dans BFM Politique, ce dimanche à 18h, deux jours après la proposition, par le bureau politique du Front national, de supprimer le fauteuil de président d'honneur, occupé par Jean-Marie Le Pen.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

57 opinions
  • Google-106462973406403988910
    Google-106462973406403988910     

    Bonjour
    il faut que le FN gagne des élections régionales il le faut ca ferait du bien un peu commencer !!!! il y a que ce parti qui est capable de faire bouger!!!! y en marre de la gauche et la droite!!!

  • librepenseur
    librepenseur     

    Une émission inaudible, où un ministre sans solutions ni résultats n'a passé son temps qu'a empêcher tout débat intelligent et intelligible avec un autre point de vue que le sien, si tant est qu'il en ait un lui même. De l'estron médiatique comme seule l'opinion publique Francaise est suffisamment docile pour s'en satisfaire.

  • carole78
    carole78     

    tous a fait d accord avec arnest13
    ce debat c est une honte aucun interet
    on comprend que la france va mal avec des ministre pareil

  • Arnest13
    Arnest13     

    Apolline de Malherbe s'est montrée incapable de diriger ce débat où les deux invités parlaient en même temps. Sans aucun intérêt ! Je suis peut-être vieux jeu mais la courtoisie est indispensable même chez les hommes politiques (voir les émissions d'Yves Calvi). Quant à Monsieur Le Guen on a peine à croire qu'il soit ministre !

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Ce soir est jusqu'à demain matin c'est permanence au FN
    J'espère que l'astreinte est payé au moins double ((-:
    Aller bonne nuit

    Crys 3
    Crys 3      (réponse à MANENTIAL )

    C'est quand même bizarre, pas un seul socialiste sur ce site ?

    Plakram
    Plakram      (réponse à Crys 3)

    Ils n'ont plus de fric pour les payer, plus assez d'adhérents LOL

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à Crys 3)

    Si, pour votez contre moi quand je parle de podemos, c'est ce que je voulais savoir, venant du FN je m'y attendais, d'autant que j'ai pas eté dans la moderation,mais pour le PS sachant qu'il existe désormais une cellule riposte pour contrer le FN.
    A présent, je sais que le PS préfère un FN haut, qu'un parti venant de sa gauche qui grandi

    Crys 3
    Crys 3      (réponse à Crys 3)

    aux pouces en bas...pas sur le sujet en tout cas !!

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    saint lorenzo del escurial ville ou ce trouve la cruz de los caido monument franquiste ou ce trouve la dépouille de franco
    viens de changer de maire soutenu par la lise SI SE PUEDE

    (((-:

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à MANENTIAL )

    C'est d'ailleurs une grande et Belle surprise pour moi, pour y avoir séjourné plusieurs fois, un cadre majestueux des villa luxueuses. Mais cas tu fais troïka avec ton libéralisme

    R.I.P
    R.I.P      (réponse à MANENTIAL )

    @manential

    La mémoire politique d’un peuple est courte, ce n’est un secret pour personne et certainement pas pour ceux qui briguent mandat sur mandat, tout en trahissant allègrement la volonté du peuple et le Bien commun. Aujourd’hui, c’est l’Espagne qui pourrait retomber dans l’erreur du marxisme, alors que le nouveau parti politique, Podemos, décrit par beaucoup comme communiste, pourrait prendre le contrôle du pays en décembre prochain, lors des élections générales. Communistes et autres représentants de l’extrême gauche promettent le retour des aides sociales massives à des populations qui souffrent sans récupérer les dividendes de l’« austérité » imposée par l’Union européenne et autres instances internationales pour régler le problème de la dette.

    L’Espagne va-t-elle élire un disciple du communiste Hugo Chavez ?


    La dernière en date est donc l’Espagne. Les radicaux de gauche ont remporté les élections municipales dans de très nombreuses grosses villes. La version espagnole de Syriza – parti radical de gauche en Grèce – s’appelle Podemos et sa tête est Pablo Iglesias, « disciple » du dictateur Hugo Chavez porté par l’impopularité croissante des partis de centre droit.

    Il est possible que Podemos puisse former le premier gouvernement communiste d’un pays d’Europe de l’Ouest.

    Apparemment, les Espagnols ne savaient même pas ce que le parti Podemos pouvait, et voulait, faire lorsqu’ils ont massivement voté pour lui aux dernières élections municipales. C’est le Premier ministre Mariano Rajoy qu’ils voulaient sanctionner, pensant sans doute que rien ne pouvait être pire.

    Le soir des élections, une fois les votes exprimés, la phrase la plus cherchée sur Google en Espagne était celle-ci : « Programme politique de Podemos pour les élections municipales »…

    Le Daily Beast ironise : « Les électeurs ont découvert qu’ils avaient massivement soutenu une coalition d’extrême-gauche qui promet plus de dépenses gouvernementales, de nouvelles taxes municipales, le logement gratuit pour tous, l’eau et l’électricité gratuite pour les ménages qui ne peuvent payer, et des sanctions contre la spéculation immobilière. Le parti prévoit également de favoriser les petites entreprises et d’imposer des restrictions à l’activité des grandes ; il veut faire des villes des zones d’accès libres aux animaux et mettre en place des crédits fonciers publics pour l’agriculture écologique… »

    Le parti communiste Podemos bénéficie des échecs successifs du centre-droit et des socialistes


    L’ascension de Podemos a été fulgurante. Créé en janvier l’année dernière, le parti a réussi l’exploit de devenir, en moins de 18 mois, la seconde force politique en Espagne – résultat du rejet de l’alternance entre les socialistes et le centre droit depuis la restauration d’un gouvernement démocratique, en 1978.

    La situation économique de l’Espagne est dramatique, et le jeune leader communiste a bénéficié de sa « virginité » politique et de l’impression qu’ont désormais les Espagnols que rien ne pourra être pire que ce qu’ils vivent aujourd’hui. On ne refait pas l’histoire…

    Beaucoup de Russes ou d’Allemands pensaient que rien ne pouvait être pire que le Tsar ou la république de Weimar : ils ont eu Lénine et Hitler.

    Il est impossible de savoir dans quelle mesure Pablo Iglesias appliquera un programme marxiste. Mais ses engagements laissent craindre le pire. La conférence fondatrice du parti s’appelait « l’Assemblée des citoyens ». L’ancien élève d’Hugo Chavez était membre par ailleurs des Jeunes communistes d’Espagne et plusieurs vidéos le montrent en train de chanter l’Internationale communiste. Et le voilà en mesure de devenir le prochain Premier ministre espagnol.

    L’Espagne a oublié son passé et la persécution des chrétiens…


    Mais cet homme « sans passé politique » est en train de ressusciter le passé politique de l’Espagne. Celui d’avant la Guerre d’Espagne… L’Espagne était alors gouvernée par une coalition républicaine de communistes, socialistes et autres mouvances de gauche partiellement dirigées par la police soviétique. Ce front populaire radical exigeait la renonciation à la foi catholique pour bénéficier du mariage civil. Puis ce furent les massacres en haine de la foi : les milliers de prêtres et religieuses torturés et assassinés pendant la Terreur rouge, pour n’évoquer que ceux-là… La victoire du général Franco à fin de la Guerre d’Espagne allait mettre fin à ces persécutions, mais on ne se souvient que de la « dictature » qui suivit.

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à R.I.P)

    ,je suis victime de censure donc je vais faire simple
    Il y a beaucoup d'erreur entre la comparaison syriza podemos
    Podemos a a sa tête des universitaire économiste, son programme économique a d'ailleurs été saluer par l'un des plus réputé économiste du financial times

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à R.I.P)

    https://youtu.be/vSmox-kOo50

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à R.I.P)

    le disciple de chavez c'est plutot monedero qui a démissionner
    oui pablo igkesias est communiste enfin je dirais anarchiste
    mais, il reconnait les erreur de la période post franquiste est n'est pas dans la revanche de cette période
    son discours est simple l’Espagne est riche 25 personnes ont autant que 20 millions de personnes
    les prélèvement sociaux on un taux semblable au Burundi
    son discours ne adresse pas a la gauche,mais a une catégorie de gens exclus des riches du pays et ça fait mouche

  • CLAUDE67
    CLAUDE67     

    Parlons en de ce sondage,
    extrai:

    Selon un sondage réalisé par Odoxa pour «Le Parisien»-«Aujourd’hui en France», 9 Français sur 10 ont une mauvaise opinion des partis politiques. Mais le Front national est jugé le plus proche des Français et le plus à même de proposer des solutions efficaces. Les sept principaux partis ont été classés selon trois critères : la proximité avec les Français, l’honnêteté, la capacité à faire des propositions efficaces.
    Le FN est le parti le plus souvent cité sur sa capacité à proposer des solutions efficaces (22% devant Les Républicains avec 17%). Le PS est celui des trois qui en est jugé le moins capable (3e avec 13%) Les deux grands partis de gouvernement à la peine. Et un FN qui se revendique comme le parti antisystème au plus haut : tel est l’enseignement de notre sondage exclusif Odoxa.

    Verdict, le parti de Marine Le Pen surclasse tous les autres dans deux catégories (il est jugé le proche des préoccupations des Français et celui le mieux capable de proposer des solutions efficaces), n’arrivant troisième (16 %, un point derrière les écolos et le MoDem ex aequo, mais tout de même loin devant les socialistes et les Républicains à 9 et 10 %) que sur le critère de l’honnêteté.

    Crys 3
    Crys 3      (réponse à CLAUDE67)

    Qui peut croire un truc pareil ?
    Selon un sondage Odoxa, pour iTélé et Le Parisien, 56% des Français préfèrent François Bayrou à Nicolas Sarkozy. 54% des sondés estiment toutefois que le maire de Pau ne devrait pas se représenter à la présidentielle 2017.(5 juin 2015)

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Saint-Jacques-de-Compostelle,
    el Ferrol (ville de naissance de franco)

    SON PODEMOS ((-:

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à MANENTIAL )

    podemos fait peur a la caste qui voit venir la fin de son partage de pouvoir et de son jeu de role
    c'est magnifique

  • librepenseur
    librepenseur     

    Une émission inaudible, où un ministre imcompétant n'a passé son temps qu'a empecher tout débat intelligent et intelligible avec un autre point de vue que le sien, si tant est qu'il en ait un lui même. Du l'estron médiatique comme seule la l'opinion publique Francaise est assez docile pour s'en satisfaire.

  • Simba
    Simba     

    faute de pouvoir défendre l indéfendable ,faute de pouvoir proposer un projet ,faute de pouvoir argumenté une réussite inexistante ,le guen insulte ,marine le pen égale a elle même, claire ,nette avec des projets pour la france et les français ,bref digne d une chef d état

Lire la suite des opinions (57)

Votre réponse
Postez un commentaire