En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mariage homo : l'offensive de la droite en trois actes
 

A quelques exceptions près, l'UMP votera contre le projet de loi sur le mariage pour tous. Le premier parti d'opposition tente, par tous les moyens, d'empêcher que le texte soit appliqué.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • SASHA2459
    SASHA2459     

    Enfin l'UMP contre-attaque ! Que ne l'a t-elle pas fait plus tôt au lieu de batailler pour une place à prendre ! L'idée d'une "Alliance civile", aux lieu et place de "mariage", pour les personnes de même sexe est très bien. Mais il faut rester en ordre de bataille concernant l'adoption et la PMA et encore plus pour la GPA. La nature a fait en sorte que physiquement, seule l'union d'un homme et d'une femme permet de donner vie à un enfant. L'union physique entre 2 hommes ou 2 femmes ne le permet pas ! La réalité est là, démontrée physiquement. Le seul fait pour les homos de réclamer "l'égalité" sur ce point est un leurre ! C'est aussi simple que ça.

  • ABRAACADABRA
    ABRAACADABRA     

    Il faudra revenir sur ce texte à la prochaine alternance pour supprimer tout ce qui a trait à l'adoption et à la PMA. Après tout, les homos savent comment faire s'ils veulent des enfants, c'est l'union d'un homme et d'une femme.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ils ont bien raison. Le texte est bâclé. Personne n'a étudié quelles en seraient les conséquences. Ils n'y a eu aucune consultations de psychiatres ou autres experts. Les seuls "experts" consultés sont des politiques (le seul député psychiatre de ma connaissance, UMP, est farouchement "contre") et des associations qui n'en savent rien si ce n'est qu'elles sont subventionnées pour être "pour". Et une fois qu'on aura bâclé le travail, on ne pourra plus revenir en arrière. C'est comme si demain Flamby se levait en disant : "et pourquoi qu'on exploitait le charbon et qu'on exploiterait pas le gaz de schiste, allez, on va le faire, peu importe les conséquences, peu importe les avis d'experts, peu importe l'avis des citoyens on s'en fout c'est moi le chef". On dirait un gamin de 6 ans sans encadrement et à qui on a confié des pouvoirs qui le dépassent. Cette réforme est une insulte à un pays qui se dit être une démocratie éclairée. Pitoyable.

Votre réponse
Postez un commentaire