En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La sénatrice Chantal Jouanno a dénoncé lundi l'attitude des opposants au mariage pour tous (photo d'illustration).
 

L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a dénoncé la "violence" et "l'intimidation" manifestée par certains opposants.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • cloberval
    cloberval     

    Les parents sociaux ne sont pas forcement les parents (tuteur, beaux parents, autres). Il n'était pas besoin de modifier la filiation et de détourner l'institution du mariage pour avoir des parents sociaux. Tout enfant a une mère et ne l'oubliez pas un père. Sinon c'est la ruche aux bocaux comme alvéoles qui nous guette.

  • Grumly
    Grumly     

    Votre 2) ne veut rien dire. On parle de famille tout court. Que les parents soient homosexuels ou hétérosexuels. Votre 3) non plus d'ailleurs. C'est la même chose pour les familles recomposées, que la recomposition soit une personne seule, un couple hétérosexuel ou un couple homosexuel. (sans compter les enfants qui perdent leurs 2 parents ou l'un des deux). D'ailleurs c'est quoi les problèmes non réglés ? Votre intervention est un peu venteuse... Quand au droit de l'enfant relativement à la PMA/GPA, c'est un troll. L'enfant nait d'une femme. Ses parents sociaux dépendent de son histoire. C'est votre idée personnelle du "droit de l'enfant" n'est pas une vérité ni même une réalité, puisque l'expérience montre que les enfants s'épanouissent en général pleinement avec des parents aimants et stables. Arrêtez de parler de "mode", c'est insultant pour toutes ces familles.

  • Grumly
    Grumly     

    3 "notre père" et lavage de bouche à l'eau bénite.

  • Grumly
    Grumly     

    La réalité des français , c'est que les familles ne sont plus celles que vous fantasmez. Les gays ont des enfants. Et les enfants grandissent pour une grande part avec des parents sociaux et non des parents biologiques

  • Grumly
    Grumly     

    Aucun passage en force. Calendrier accepté. Vous allez pas nous chier un pendule pendant des lustres. Les anglais ont été moins timorés.

  • Grumly
    Grumly     

    Mais madame, il faut lire le programme de vos élus. M. Hollande avait annoncé la couleur , tout comme Mme Royal avant lui. Vous voyez, ce n'est pas un sujet neuf. Faut pas venir pleurnicher ensuite car vous venez de réaliser que des femmes et des hommes élèvent des enfants depuis des décennies, et vous voudriez les empêcher de le faire. Ben pas de pot avec ou sans loi, les gays continueront à avoir des enfants.

  • Grumly
    Grumly     

    Ils ont quand même inventé le gosse-bouclier, mais c'est pas très efficace contre les gaz lacrymo (la mère boutin peut en parler)

  • Grumly
    Grumly     

    Quelle gourmande cette madeleine. Bientôt en couple avec Marine ?

  • DirDir
    DirDir     

    "je les aurais tous texté",une nouvelle pratique sexuelle peut être! Petite gourgandine va!

  • cloberval
    cloberval     

    La manifestation n'avait rien de violent sinon sa puissance et le gazage de la dangereuse Mme Boutin.
    Si Mme Jouanno entend disposer du peuple contre son droit fondamental elle se trompe et si elle veut le guider il faudra qu'elle le connaisse mieux d'abord.

    De plus elle pourrait remarquer que la loi MPT est vide de sens faute de loi PMA non médicale ET GPA :
    1/ l'adoption est déjà ouverte à tout individu
    2/ la famille homosexuelle n'existe pas autrement que dans le couple de même sexe même en mariant à la mairie et en s’appelant parent pour les enfants de l'autre quand c'est le cas.
    3/ Aucun des problèmes dus à l'existence de familles hétéro-parentales éclatées devenues ensuite des unions homosexuelles n'est résolu par cette loi. Au contraire on multiplie les cas au lieu de résoudre ceux qui existent déjà (et parfois illégalement)
    4/ Les additions futures projetées MPA et GPA au nom du droit à l'enfant sont manifestement contraires au droit de l'enfant.

    Que restera t-il de tout cela sinon qu'on a choqué les consciences religieuses et les philosophies humanistes seulement pour être à la mode.

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire