Mariage homo : Ayrault rend hommage aux députés et à son gouvernement

Pour le Premier ministre, l'adoption de la réforme du mariage homosexuel s'inscrit dans "une longue lignée de réformes contre les discriminations". Il en a remercié par avance son gouvernement et les députés, mardi, avant le vote du texte.

D. N. avec AFP
Le 12/02/2013 à 16:35
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault (BERTRAND GUAY / AFP)

Mariage homo : Christiane Taubira au coeur des débats - 06/02


Mariage homo : les meilleurs moments des débats à l'Assemblée - 9/02


Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est dit "fier", mardi, du projet de loi sur le mariage homosexuel, une loi qui va s'inscrire, selon lui, "dans une longue lignée de réformes républicaines pour l'égalité" et a remercié députés et membres du gouvernement concernés.

"Le gouvernement est fier de cette réforme, parce que cette réforme (...) s'inscrit dans une longue lignée de réformes républicaines pour l'égalité et contre les discriminations", a déclaré le Premier ministre, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

>> A lire aussi - Christiane Taubira, ministre super star à l'Assemblée nationale

"Ceux qui vocifèrent sont minoritaires"

"Cette loi va étendre à toutes les familles les protections garanties par l'institution du mariage. Et contrairement à ceux qui vocifèrent --mais heureusement ils sont minoritaires-- ce vote, cette loi, va renforcer l'institution du mariage", a-t-il ajouté, en réponse à une question du député Bernard Roman (PS).

A deux heures du vote du projet de loi par les députés, le Premier ministre a salué "un grand débat parlementaire": "Vous avez pris le temps de défendre vos points de vue. Vous avez pris le temps aussi d'essayer de vous convaincre, parfois c'était difficile, je le sais", a-t-il souligné.

Il a rendu hommage à "la solidarité et la fermeté dans la conviction de tous les députés de la majorité et même parfois au-delà. Vous avez su vous montrer soudés, concentrés, convaincants d'un bout à l'autre du débat. Merci donc à vous", a-t-il lancé, citant en particulier le président de la commission des Lois, Jean-Jacques Urvoas, et le rapporteur du projet, Erwann Binet.

Un hommage appuyé à Taubira et Bartolone

Il a aussi remercié, "parce que je le pense profondément" a-t-il dit sous les applaudissements, la ministre de la Justice Christiane Taubira - dont l'éloquence est la fierté du gouvernement (...) -, Dominique Bertinotti (Famille), qui s'est battue avec courage et conviction et Alain Vidalies (Relations avec le Parlement) qui a veillé au bon déroulement de ce débat".

Jean-Marc Ayrault a enfin salué le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, qui a "eu le souci de préserver, au-delà des convictions de chacun, l'intégrité de l'Assemblée nationale, de forcer le respect".

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Faut-il dissoudre la LDJ, Ligue de défense juive?