En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bon pied bon oeil après un weekend entier de débats, le président Claude Bartolone est prêt pour la reprise lundi.
 

Après un weekend autant studieux que houleux, les députés ont repris à 16 heures lundi leur marathon sur le projet de loi ouvrant au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    C'EST SURTOUT UNE OCCASION DE GAGNER PLUS DE BLÉS SUR LE DOS DU CONTRIBUABLE !!!!! Un rapport de la Fondation Ifrap évalue à 50.000 euros par heure le coût d'une séance de nuit à l'Assemblée nationale. Selon la fondation, «l'ensemble des fonctionnaires de l'Assemblée nationale bénéficient des indemnités liées aux heures de nuit, alors même que seul un tiers d'entre eux est réellement présent au Palais Bourbon». -------------- Voici encore un exemple du gâchis SCANDALEUX des dépenses publiques -------------- Ces indemnités pour travaux supplémentaires représenteraient quasiment la moitié du salaire des agents de l'Assemblée: 48,4 millions d'euros au total par an, alors que leurs rémunérations de base représentent 53,18 millions d'euros, Le président de l'Assemblée, Claude Bartolone dit que «La démocratie, ça n'a pas de prix.»

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    La France n’a pas de pétrole, mais elle a des élus… beaucoup trop d’élus… Plus de 601000 grèvent nos impôts. Il y a les mandats de proximité, souvent populaires, comme celui de maire ; les mandats moins bien identifiés par le public (conseiller général ou conseiller régional) ; et les mandats nationaux (députés, sénateurs, parlementaires européens), souvent perçus comme lointains et ne comptant pas forcément parmi les plus appréciés, du fait du gouffre institutionnel et financier qui se creuse entre la « France d’en bas » et la « France d’en haut »la France compte la plus importante concentration d’élus de la planète. IL FAUT RÉDUIRE LES ÉLUS regrouper les communes supprimer le sénat la même retraite pour tous et là on va faire des économies pour rembourser la dette sinon se sera comme les grecs ....

  • Georges Parolier
    Georges Parolier     

    Extrait de la Conférence,devant le Sénat, du Professeur Hippolyte Hartclupp ///

    Il n'est donc vraiment pas interdit de se demander
    si la position suivant laquelle les Fées
    n'ont pas de conscience définie
    obéit à une simple recherche de la vérité,
    ou si elle est polluée par des considérations matérielles.

    S'il est difficile de prouver que les Fées
    ont une conscience,
    rien ne permet d'affirmer non plus,
    l'absence de conscience chez les Fées

Votre réponse
Postez un commentaire