En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une réflexion lancée sur une protection juridique spécifique pour les policiers
 

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur a chargé un conseiller d'Etat de travailler sur la question d'une protection juridique spécifique des...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • lejugesuppreme
    lejugesuppreme     

    il existe une loi qui interdit de detenir des armes donc si elle était appliquer les policier ne devrait pas avoir besoin d'utiliser les leurs ou rarement le bagne pour tous ceux qui ont des armes et 60 ans de bagne pour ceux qui ont des armes de guerre .

  • lapsus
    lapsus     

    Quelque chose me dit que cela commence à fouetter dans les hautes instances dirigeantes. Faire de la démago rammasse poubelle electoraliste cela payent mais maintenant il y a des retours de bâtons. Et le plus con c'est de leur demander à nos braves policiers de faire maintenant le boulot qu'on leur reprochait il y a peu de temps. Le poison est rentré difficile d'en trouver le contrepoison avec son electorat viscéralement anti policiers, anti patrons, anti effort, anti sociale ETC.....

  • DroitDansLeMur
    DroitDansLeMur     

    sur la légitime défense les policiers la connaissent tous rassure toi. A chaque examen on te le rabâche des dizaines de fois. le problème c'est que le jour où sur le terrain tu te retrouves en situation de stress, tu oublies tout pendant quelques instants, comme n'importe quel être humain. Certains vont faire le bon choix et tirer ou ne pas tirer selon la situation, d'autres ne feront rien et le payeront de leur intégrité ou de leur vie, d'autres encore analyseront mal la situation et tireront quand il ne le faut pas. Errare humanum est comme disait l'autre, mais au niveau de la loi rien n'est prévu pour ça. Le reste est à l'appréciation des juges et des magistrats...

  • Lobservateurlyonnais
    Lobservateurlyonnais     

    Le problème c'est qu'au dessus des bonnes ou des mauvaises intentions il y a la loi et son application...

  • ZOD
    ZOD     

    Pour en arriver à ce point la Gauche dois vraiment avoir peur de faire des bêtises avec la politique du "oui à tout". Donc les forces de l'ordre auront une justice politisé du "coupable sans preuve du contraire", "coupable de légitime défense",... les forces de l'ordre devrait se recycler comme convoyeurs de fonds, là ils auraient le droit de se défendre derrière la preuve irréfutable du "je protège votre argent".

  • DroitDansLeMur
    DroitDansLeMur     

    ne veulent pas d'une loi sur la présomption d'innocence!! Ce n'est pas l'existence de cette loi qui empêchera le policier de tirer ou non et de voir jouer sa vie sur 2 dixièmes de seconde d'hésitation. Ce que veulent les Policiers (de terrain), c'est sentir que le gouvernement et la justice sont de leur côté. Ce qu'ils ne veulent plus, c'est tourner avec tout leur équipement dans des bagnoles avec un compteur affichant 200 000 bornes quand leur chef de service à une berline 2000 km pour aller faire ses courses et du public relation! Ce qu'ils ne veulent plus c'est ramener des interpellés qui sont dehors au bout de deux heures, et voir en fin d'année des patrons toucher des primes de 10/15/25000 euros! Ce qu'ils ne veulent plus c'est qu'on considèrent leur parole comme de la m... et être rappelés au service pour audition ou confrontation à la demande du magistrat dès qu'un voyou nie les faits. Ce qu'ils ne veulent plus ce sont des syndicalistes qui ne font plus (ou n'ont jamais fait) de terrain depuis des années et qui commencent des phrases par "Nous....". Ce qu'ils ne veulent plus c'est que lorsque l'un deux tombe, entendre le Ministre en place dénoncer" un crime odieux, et qui assure que tous les moyens seront mis en oeuvre pour retrouver les assassins pour que ceux-ci soient sévèrement punis"!! Où sont les assassins du Brigadier Major tué dans le 77, où sont les assassins du BACeux de Vitrolles, où sont les assassins de la Policière municipale de Villiers sur Marne? DEHORS!!!Par contre je sais où sont les assassins des deux policiers tués au Plessis Trévise (en 2001 de mémoire): certains commencent déjà à sortir de prison...

  • Lobservateurlyonnais
    Lobservateurlyonnais     

    C'est très délicat car on risque des dérives dans l'autre sens... Cependant il est clair qu'en l'état actuel, il faut quasiment qu'un policier ait été blessé avant de tirer pour ne pas risquer une condamnation qui peut être très lourde. C'est une réforme qui devrait être voté par gauche et droite confondue car elle concerne la sécurité et le respect des forces de police.

  • mar17
    mar17     

    ...mis à part la petite erreur comme le fait si bien remarquer DroitDansLeMur, je ne suis pas loin d'être complètement d'accord avec vous. Il est toujours plus facile d'être dans l'opposition et la critique !!!!

  • mar17
    mar17     

    ....de savoir que Manuel Valls réfléchit ... mais que va t'il sortir de cette réflexion ??

  • kasi
    kasi     

    les policiers ont besoin de se sentir soutenu par le pays mais ce gouvernement ne leur fait pas confiance sinon il n'aurait pas pondu cette obligation de reçu pour les controles d'identité!plus de liberté pour les flics et moins de compassion pour les délinquants!voici ce qu'il faut!

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire