En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Coulisses de la Politique
 

Les « anti-mariage homo » vont une fois de plus manifester dimanche : UMP et FN se retrouveront côte à côte, et les Français commencent à se lasser…

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

38 opinions
  • barbo
    barbo     

    Dimanche, des centaines de milliers de citoyens ont donc mis les points sur les i. Répliquant au gouvernement, qui caricature les opposants au mariage homosexuel en extrémistes factieux, ils ont renouvelé tranquillement leur démonstration de force. Seule la haine que ces Français bien élevés suscitent auprès de la gauche explique son aveuglement. Il conduit le directeur de la rédaction de Libération, Nicolas Demorand, a estimer, lundi, que "Pschitt ! La réac-pride se dégonfle" ; il assure avoir "repéré de vieilles buches pétainistes, vichystes, fascistes à la française". Pour ma part, immergé dans la foule, je n’ai observé à aucun moment la "montée des extrêmes" qui était partout annoncée par les médias, prévenants porte-voix du parti socialiste et de ses mises en garde catastrophiques. J’ai retrouvé au contraire, pour la troisième fois, des manifestants certes en colère mais calmes et respectueux. Comme précédemment, c’est une France familiale, provinciale, non violente, qui a manifesté, avec une participation sans doute accrue de la jeunesse et de son heureuse impertinence. Même si des affrontements entre la police et des provocateurs - quelques centaines - n’ont pu être évités dans la soirée, j’observe qu’il n’y a eu ni vitrines brisées, ni voitures incendiées. L’inexcusable agression d’un journaliste semble être la seule ombre au tableau.

  • valium
    valium     

    SI TU CROIS QUE C EST DEPUIS HOLLANDE QUE LA PRESSE EST ORIENTEE TU TE GOURRES FILLETTE FILLETTE.QUAND J ETAIS MOME JE ME SOUVIENS DE LA PRESSE QUI POUR NOUS FAIRE OUBLIER NOTRE PAUVRETE ESSAYAIT DE NOUS FAIRE REVER AVEC DES PERIDIQUES VANTANT LES STARS DE CINEMA..ELLE LISAIT MARIE CLAIRE AVEC FERVEUR AVEC ARDEUR ETAIT MEME UNE CHANSON EN MODE

  • margaritha
    margaritha     

    Consanguinité du milieu politique et journalistique, c'est malsain et ne fait qu'empirer, vous avez vu DSK avec sa nouvelle??? à Cannes tout frétillant ! il a même pas honte. Pauvre Anne S ! ça doit être dur de voir ça...
    Il n'y a plus de 4 ème pouvoir, la presse digne de ce nom n'existe plus ce sont (presque) tous les larbins des milliardaires qui les emploient ils sont pas libres, alors pas pas libres du tout s'ils veulent béqueter et parader.
    Ces medias c'est l' association assez monstrueuse mais explicable du fric et de la gauche bobo... (faut pas exagérer il reste encore quelques courageux irréductibles) bref, ils veulent nous faire ingurgiter un gloubiboulga aussi indigeste que ce que Monsanto veut nous faire avaler.
    Vous avez remarqué, messieurs les journalistes si branchés, si au courant, vous qui connaissez tout avant nous, vous parisiens, qui nous méprisez pauvre peuple que nous sommes, pauvres manants ignorants, que dis-je ignares (...c'est ce que vous pensez de nous oui oui ! ne dites pas le contraire : pour vous nous sommes des bouseux, des retardataires, des ploucs infréquentables...) VOUS AVEZ QUAND MEME REMARQUE M. Hollande n'est pas vraiment populaire...et que nous sommes nombreux à ne pas vraiment approuver la façon dont il s'acquitte de sa tâche, vous avez mis le temps c'est vrai...et vous allez avoir du mal, et un mal de chien à continuer à vouloir nous faire prendre des VESSIES POUR DES LANTERNES. Petit conseil vous devriez essayer sur vous mêmes mais je crains que votre fondement n'en souffre légèrement...

  • valium
    valium     

    ET LES JOURNALISTES QUI SE SONT FAIT MOLESTER PAR LES INSURGES DE DROITE ET D AILLEURS .ILS ETAIENT PRO HOLLANDE???LES VOITURES LES VITRINES ET AUTRES OBJETS? QUI ONT ETE SACCAGES ILS SONT SUREMENT AUSSI PRO HOLLANDE

  • valium
    valium     

    DEUX JOURS POUR REFLECHIR A CE QUE TU M ECRIS.??J AI L IMPRESSION QUE MON VALIUM T A FAIT DE L EFFET.ALLER RENDORT TOI

  • Dimihiker63
    Dimihiker63     

    et rendors-toi!

  • barbo
    barbo     

    Comment s’étonner qu’un petit groupe de manifestants finisse, le 23 avril, par s’en prendre directement aux journalistes au cri de « Médias collabos ! ». Yann Barthès s’en offusque dans Le Petit Journal de Canal+ avec des trémolos dans la voix. L’icône bobo omet cependant deux paramètres essentiels. Le premier, c’est que s’il veut s’indigner du sort réservé aux journalistes, il devrait relativiser cette incartade somme toute bénigne si on l’a comparé aux tabassages réguliers que subissent les journalistes en banlieue. Enfin, qu’à la suite de cette agression, les journalistes, qui se tenaient à l’écart entre manifestants et CRS, se sont retrouvés derrière les rangées de boucliers. Or, n’était-ce pas une situation plus appropriée ? Une perspective davantage en adéquation avec le réel ? Leur juste place dans le conflit ? Parce que lorsqu’on compare les manifestants à des liguards menaçant la République, qu’implique-t-on au bout du propos ? Quel traitement encourage-t-on à infliger à ceux qui menaceraient physiquement la démocratie ? La matraque évidemment. « Crosse CRS ! Crosse ! Mâte l’insurrection ! » N’est-ce pas le sous-entendu permanent qu’ont martelé les médias dominants au cours du mois précédent la promulgation de la loi ? Ainsi, lorsque l’objectif de l’appareil photo s’élevait au-dessus des rangées de casques, que cette ligne d’horizon soulignait l’image des révoltés, le spectateur, enfin, pouvait du moins considérer clairement de quel lieu provenait l’information, de quel point de vue et de quel parti pris. Et la matraque rhétorique, naturellement, s’alliait à la matraque concrète pour mâter la dissidence, sans pouvoir se targuer encore, par on ne sait quelle mythologie figée, d’incarner un quelconque « contre-pouvoir ».

  • valium
    valium     

    SI CE GOUVERNEMENT PRONAIT QU IL FAUT SE COUVRIR QUAND IL FAIT FROID ET SE RAFRAICHIR QUAND IL FAIT TROP CHAUD LES SARKOZISTES APPELLERAIENT A MANIFESTER POUR LA LIBERTE DE CREVER DE FROID OU CREVER DE CHAUD

  • SESU33
    SESU33     

    Le congé de paternité et d'accueil de l'enfant n'est PLUS RÉSERVÉ au SEUL PÈRE.
    Pour tenir compte des nouveaux modèles familiaux...... le bénéfice du CONGÉ DE PATERNITÉ, REBAPTISE "CONGÉ DE PATERNITÉ ET D'ACCUEIL DE L'ENFANT", est désormais étendu à toute personne vivant maritalement avec la mère quels que soient son sexe et son lien de filiation avec l'enfant, mais aussi à sa PARTENAIRE HOMOSEXUELLE.

  • SSDMLA
    SSDMLA     

    Les antis mariage veulent manifester leur colère et leur désapprobation. Jusque là rien d'anormal dans notre beau pays qu'est la France !! Par contre vu l’accueil que la plupart des médias (télés comme radios) ont réservé à F. Barjot, chaque fois qu'elle était invitée à s'exprimer sur le sujet, en lui coupant SYSTÉMATIQUEMENT LA PAROLE, au point qu'il lui était impossible de finir une phrase ou de démontrer quoi que ce soit, et la manière dont les journalistes équipés de caméras sont incapables (manipulés?) de donner le nombre approximatif de participants, je ne pense pas que les antis se plaindraient des médias tellement ces derniers racontent des sottises pour ne pas dire autre chose......

Lire la suite des opinions (38)

Votre réponse
Postez un commentaire