En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Enseignante
 

Lundi, l’association des maires de France a interpellé le ministre de l’Education, en lui demandant l’arrêt des suppressions de postes d’enseignants dans le primaire. Le président de l'association, Jacques Pelissard, député UMP du Jura, répondait au questions de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi sur RMC.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Tidgi2
    Tidgi2     

    il faudrait savoir que les grandes vacances ne sont pas des congés payés... Leur salaire est calculé sur 10 mois qu'on étale sur 12! d'autre part, c'est le seul avantage qu'ils ont ( et encore, quand on voit les RTT, la plupart des gens travaillant dans le privés ou soit dit en passant, il y a autant de tire au flancs qu'ailleurs, en ont autant qu'eux - quand on parle de congés payés). Pas de prêt patronal, pas de prêt à 3%, pas de CE, les vacances au périodes les plus coûteuses, etc... pour des salaires peu exorbitant .Des fainéants, y en a partout et dans tout corps de métier, la différence c'est qu'en face d'élèves, un fénéant ne peut pas faire semblant, ce n'est pas dans un bureau qu'ils travaillent, eux!!!

  • gugum
    gugum     

    je voudrais que l'on m'explique pourquoi il y a suppression de postes d'enseignants qui ont suivi la formation adéquate,alors qu'il y a eu cette semaine une séance de recrutememt de personnes sans qualifications dans l'éducation nationale , (de tous corps de métiers), et qui s'occuperont de nos enfants sans formation ni professionnalisme. Où est la faille ?

  • blatitude
    blatitude     

    Non, ce ne sont pas les suppressions de postes qui menacent la qualité du service public.
    Ce qui ronge, c'est l'absentéisme ( record ) des fonctionnaires, leur démotivation liè à la faiblesse de leurs revenus, et la sous-évaluation de leurs performances.

    Une étude comparative de l'institut Thomas More révèle que nous dépensons chaque année 40 milliards d'euros de plus que l'Allemagne pour le même nombre d'élèves et de moins bons résultats, alors que nos enseignants sont plus nombreux et moins payés. Cherchez l'erreur !

  • fantome51
    fantome51     

    Mais le mieux c'est que ces maitres sont souvent député voir ministres... Ils étaient d'accord, créatif, moderne comme y disent quand y appliquent la politique qui même a ca.. J'accuse.... J'accuse au mégaphone dans l'assemblée de leurs incompétences pour les "citoyens"

  • fantome51
    fantome51     

    Il fallait virer les profs, et puis les travailleurs sociaux. Les fonctionnaires qui servent à rien comme les infirmières à 1000 euros... Faut qu'ça rapporte aux actionnaires,
    La santé et les hôpitaux. Mais va te faire soigner en Angleterre, va voir la tête de leurs métros. Faut qu'on se fasse une raison,
    On a loupé nos transactions, On s'est laissés prendre le cul,
    Par nos besoins,

  • Oracle.2
    Oracle.2     

    Qui souhaite appauvrir le peuple culturellement et ainsi asseoir sa puissance sur les autres? voyons qui a détruit notre système depuis quelques années les professeurs sont justes des pions, posez vous la question pourquoi mettre tout le privée comme seule planche de salut? ceux qui pourront ne pas payer seront des ignares? donc des proies manipulables cela soit, ps,ump,fn etc.. rien ne change malheureusement ont attaques notre systeme français et personne réagit..

  • vieuxcon
    vieuxcon     

    en leur supprimmant la moitié de leurs vacances

  • la digue rouge
    la digue rouge     

    Nous ne comprenons qu'une chose à ces suppressions de postes, les capitalistes veulent amener les bambins des classes précaire dans l'ignorance la plus totale , des sous diplômés en masse pour mieux les exploités lors de leur entrée dans le monde du travail. De futurs sous diplômés sous payés, aliments de base pour la machine actionnariale. Les classes moyenne devront bosser 20h par jour pour espérer acheter un siege privé à leur mômes....toujours au profit du capital!

  • con -tribuable
    con -tribuable     

    le peuple de france ! il paie toujours plusieurs fois pour un service l'école (impots)
    et obligé si on veut avoir des enfants scolarisés a plein temps de les inscrire dans des établisement privés !

  • bla
    bla     

    15 éléves dans la classe ? PREND PAS LES GENS POUR DES C.... !

    des classes de 30, le collège unique n'existe pas et les enfants orientés rapidement! moitié vie active moitié école !
    et l'école n'est pas dirigé par les SYNDICATS !

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire