En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Thomas Pizon, président de la Conférence des procureurs.
 

François Hollande a adressé ce vendredi une lettre d'excuses aux magistrats après les propos controversés qu'il a tenu dans son livre de confidences. Le chef de l'Etat y avait dénoncé la "lâcheté" de la profession.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    Une faute impardonnable.

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Magistrats et politiques..." un seul objectif, le pouvoir!

  • ABC90
    ABC90     

    Hollande avait raison et du courage ., nous pensons tous cela de ces juges cléments avec les forts et odieux avec les faibles ..... maintenant il n' a effectivement plus le choix que de regretter ce qu'il a dit .

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à ABC90)

    Sarko était un faible alors?

    craban4651
    craban4651      (réponse à beaudolo)

    non c'est un manipulateur, c'est autre chose...

Votre réponse
Postez un commentaire