En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'UMP veut enterrer définitivement les 35 heures
 

L'UMP veut enterrer définitivement la semaine de travail de 35 heures, financer une partie de la protection sociale par une fiscalité "anti-délocalisation" et créer un "FBI" contre la fraude aux prestations sociales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

298 opinions
  • rallye71
    rallye71     

    bonjour je pense que la gauche aussi a des problemes de memoire je me souviens de miterrand disant soutenir la metalurgie française et le lendemain des elections usinor ferme avec des milliers de perte d emploi lisez le livre de rocard vous verez que la gauche a fait de grosses erreurs les retraites...arretons le social et de l argent a ceux qui ne font rien pour sans sortir!!!!!

  • CMIRAGE
    CMIRAGE     

    Personnellement, mais cela n'engage que moi, je pense que la mise en place des 35h00 semblait logique dans le sens ou cette réduction entrainerait de l'embauche. Pour je ne sais trop quelles raisons précisément, il semblerait que les conséquences n'ont pas été celles qu'on pensait: on a fait en 35h00 se qu'on faisait en 39h00. La réduction de la durée du travail a donc entrainé une augmentaion du rendement des salariés. Il est donc question aujourd'hui non seulement de mettre un terme au 35h, mais carrément de libéraliser la durée du travail, branche par branche. en concertation avec les salariés et les patrons. Pourquoi pas? Quels seraient les risques? Quels seraient les benéfices? Les patrons réclamment la flexibilité du travail pour que l'activité des entreprises soit en phase avec le marché: beaucoup de commandes, beaucoup d'heures et inversement. Je comprends leur position. La durée légale étant une rigidité a cette flexibilité, il semble donc logique de vouloir la modifier, voir la suprimer. Cela signifiera que la flexibilité que réclamme le patronnat se reportera sur le nombre d'heures effectivements réalisées par le salarié. Pas de commandes, peu d'heure dans la semaine, beaucoup de commandes, énormément d'heure. Mais ou vont être placés les curseurs: 15h/semaine a minima voir même chomage partielle, 50 heures ou plus par semaine en période faste. Quid des heures supplémentaires? Quid de l'interim? Il est certain que cette méthode garantira l'emploi de ceux qui en possède un, avec des revenus irréguliers en fonction de la charge de travail mensuelle. On peu donc penser que seront mis en place des CDI a géométrie variable en terme de revenus: emploi sécurisé mais salaire variable. Il s'agira la d'une optimisation main d'oeuvre employée/travail demandé. Quel sera l'impact sur le chômage? Aura t'on encore besoin de CDD ou d'interim si ce n'est pour palier à l'absence imprévue mais temporaire d'un salarié (accouchement). Et comment seront calculés les droits a la retraite entre une branche dont la charge de travail est très fluctuante (tourisme) et une autre ou elle apparait plus régulière (employé de commerce). En effet, il était question jusqu'à présent d'un nombre de trimestres travaillés calqué sur une durée légale du travail. Comment cela sera donc calculé s'il n'y a plus de durée de travail de référence. Les droits a la retraite, pour être équitables, devront ils être calculé sur le nombre d'heures effectuées et non plus sur les trimestres. EN CONCLUSION, je ne sais trop quoi penser quant aux conséquences de cette libéralisation de la durée du travail. Ce que je crains toutefois, c'est une différence de traitement entre branche comme l'ont connu par le passé les employés de la restauration par exemple, laquelle pourra entrainé des divisions dans la société comme le connaisse actuellement le PRIVE et le PUBLIC. De plus, je ne suis pas certain que la concertation PATRONS / SALARIES soit des plus égalitaires partout. La situation me rappelle un peu l'ouverture de certains marchés à la concurence, évolution qui devait bénéficier aux petites gens et qui en définitives, a profité aux grosses entreprises (energie, télécommunication). CES QUELQUES MOTS NE SONT QU'UNE REFLEXION ET NON UNE DEMONSTRATION. JE RECONNAIS MES LACUNES EN CE DOMAINE

  • fouarat
    fouarat     

    BRAVO COYOTE. BIEN DIT ET BIEN VRAI .

  • Nivac
    Nivac     

    Dans certaines boîtes, sous menace de fermeture, on a obligé les salariés à travailler 39 ou 40 h tout en étant payés 35.
    Et les patrons (enfin, ceux-là) rigolent!

  • Nivac
    Nivac     

    Si déjà ils pouvaient donner 35 heures de boulot à ceux qui n'en ont pas...

  • 27jnl PSG
    27jnl PSG     

    Faudrait être complètement idiot pendant cette période de crise d'être d'accord sur les 35H. Ou alors, avoir un gros salaire et ne pas savoir quoi en faire. 35h, c'est 4h de travail, donc de salaire en moins sur la feuille de paie !!! Bizarre que personne ne comprenne çà ! ah si, les privilégiés. Ceux qui ont connu le passage de 39 à 35 sans perte de salaire. Ceux qui critiques leur boulot, leur patron mais n'auront jamais le couage d'aller voire ailleurs. Tout simplement parcequ'un jeune qui arrive sur le marché du travail aujourd'hui, est embauché à 35H, payé 35 !! avec évidement la même productivité demandé que pour une personne qui faisait 39H. Quelqu'un qui a le courage de quitter son emploi pour en prendre un nouveau et chercher a évoluer et progresse, il est aussi embauché à 35H payé 35. Donnez moi l'adresse d'une entreprise qui serait prête à m'embaucher à 35H payé 39H ??!! 10% de salaire en plus, voila comment faire progresser les salaires !

  • christian62
    christian62     

    Raison de plus pour ne pas voter pour eux!!!

    De plus je suis trés inquiet pour notre président: il devient amnésique ( je ne toucherai pas à la retraite à 60 ans , je suis pour le droit de vote aux immigrés...).

  • euromerde
    euromerde     

    et moi je veux enterrer définitivement l'UMP !

  • RVLH83
    RVLH83     

    Je n'ai pas de patron! c'est un peu ça le problème de la politique en France, chacun vote pour sa gueule et ses intérêts personnels mais pas pour la justice sociale ni pour tenter de réduire un peu le fossé qui se creuse entre les plus riches et les plus pauvres. Continuez à voter pour votre porte monnaie personnel, c'est comme ça que le niveau de vie moyen des français part en sucette.

  • clow triste
    clow triste     

    a part copier sur le modele allemand,il ne sais rien fait d'autre,sauf ce qui est benefique pour les français un salaire decent ,au contraire il nous pompe de plus en plus mauvaise politique pour relancé l'economie

Lire la suite des opinions (298)

Votre réponse
Postez un commentaire