En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marine Le Pen évoque le "néant" qui frappe l'UMP.
 

Marine Le Pen dénonce la "victimisation" dont font preuve les cadres de l'UMP.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

52 opinions
  • isabelle1989
    isabelle1989     

    Marine a entièrement raison!!!vive le FN!!!

  • GC83
    GC83     

    Sauf qu'à force de jouer avec la flamme du FN, le PS risque de se brûler sévèrement !

  • Comme ca en passant
    Comme ca en passant     

    Au Général, Marine est désormais "cotée" à 31% http://www.nationspresse.info/le-front-republicain-vole-en-eclats-marine-le-pen-fn-atteint-31-de-cote-davenir/

  • Comme ca en passant
    Comme ca en passant     

    Mais pas par manque de soucis ;o)

  • Justicia
    Justicia     

    j'ai était censuré ! pourquoi ? bref ! bon repos !

  • Justicia
    Justicia     

    merci en tout cas de votre fidélité ! Le General merci et c'est sincère ! voila
    la vérité n'a qu'une odeur !

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    L'UMP se meurt par manque de sous, aussi ..

  • Sonia92
    Sonia92     

    Méthode différente avec l'aide des Médias.La gauche a créé le FN . Le FN est apparu en 1984 aux Européennes lors desquelles le parti d'extrême droite, jusqu'alors inexistant dans le monde politique, a recueilli 10% des suffrages. Fort de ce score inespéré, Mitterrand, alors Président de la République, demande à son Premier Ministre Laurent Fabius de changer le mode de scrutin législatif pour les élections de 1986 qui seront alors à la proportionnelle. La maneuvre a pour but de faire élire une Assemblée sans majorité puisque la droite serait marquée par un parti extrémiste avec lequel il ne doit pas faire alliance. A la même époque, toutes les émissions politiques télévisées, alors toutes dans le service public, font donner du Le Pen sur les ondes et se chargent de la publicité Nationale du FN. Le petit jeu de Mitterrand a presque marché puisque la majorité RPR-UDF en 1986 ne tient qu'à quelques sièges. Là où le Mitterrand a marqué des points, c'est que l'élection de 1986 fait entrer à l'Assemblée Nationale 36 députés d'extrême-droite, Jean-Marie Le Pen en tête. Le FN y trouvera sa légitimité Républicaine et installera définitivement le FN dans la vie politique. Aujourd'hui, la gauche demande un droit d'inventaire sur la période Mitterrand. Ils semblent oublier que les lois de cette période ont été votées par une majorité socialiste. La loi électorale de 1985 par exemple n'a pas eu besoin du 49.3 pour passer. Le Premier Secrétaire du PS d'alors s'appelait Lionel Jospin. Il était aussi député.

  • Sonia92
    Sonia92     

    ça c'est sûr vous pouvez lui envoyer une lettre de remerciement !!

  • Pedro le gaucho
    Pedro le gaucho     

    pour une fois je suis d'accord avec elle .

Lire la suite des opinions (52)

Votre réponse
Postez un commentaire