En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'UMP PRÉSENTE SON CONTRE-PROJET DE RÉFORME DES RETRAITES
 

L'UMP a présneté mercredi un contre-projet de réforme des retraites et propose de fusionner l'ensemble des différents régimes dans un système...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • VIA IZQUIERDA de Lille
    VIA IZQUIERDA de Lille     

    Retraites : il n’y a pas de problème de financement Cessons le catastrophisme : même dans les pires projections le déficit des caisses de retraites ne représente jamais que 0% à 3% du PIB. A quoi cela sert-il d’être une des premières économies mondiales si ce n’est pas pour consacrer une part de la richesse nationale à profiter en bonne santé de nos retraites ? Depuis 25 ans, la part des salaires dans la valeur ajoutée a baissé de 8 à 10 points : les profits ont augmenté d’autant et se sont envolé en spéculation sans bénéficier ni à l’investissement, ni à l’emploi. Rattrapons ce retard ! Mais le déficit des caisses de retraites est aussi le produit des politiques d’austérité. Elles jettent la France et l’Europe dans une spirale récessive et entraîne la montée du chômage. Pour atteindre l’équilibre des retraites, il faudrait d’abord relancer l’emploi. D’ailleurs selon les scénarios de reprise de la croissance, les calculs montrent que les caisses de retraites retrouvent l’équilibre si le chômage baisse vraiment ! 3) Une réforme injuste et inadaptée qui fait d’abord baisser les pensions Le recul de l’âge légal de départ à la retraite et l’allongement de la durée des cotisations sont de fausses solutions : 60% des personnes sont hors emploi lorsqu’elles liquident leur droit à retraite, l’entrée sur le marché du travail se fait de plus en plus tardivement : 1 jeune actif sur 4 est au chômage. C’est dire si l’allongement de la durée des cotisations, va multiplier les retraites incomplètes : la première conséquence du recul de l’âge légal c’est d’abord de faire baisser les pensions. Il va donc aussi avoir pour effet mécanique de creuser le déficit de l’assurance chômage… Quelle est l’idée sous-jacente ? Faire baisser les pensions, c’est contraindre les salariés à cotiser pour une retraite complémentaire et développer les assurances individuelles et privées. Aujourd’hui les retraites représentent un flux de 245 milliards d’euros qui échappe aux marchés financiers. C’est bien à la finance que profite le crime

  • VIA IZQUIERDA de Lille
    VIA IZQUIERDA de Lille     

    et bien elle soulève des masses leurs énième honteuse destruction des retraites .VIVE LA RETRAITE A 60 ANS STOP ARBAQUES

  • lenap38
    lenap38     

    Excellent que tu parles de fautes d'orthographe ... Ton bac tu ne l'aurais pas avec un magnifique "Ont est mal barrer" ....

  • LA CRITIQUE
    LA CRITIQUE     

    croyez moi cher monsieur

    je préfère que ce soit l’Europe qui décide que le peuple
    car le peuple avec ces bacheliers d e gauche qui font dix fautes dans une page ont est mal barrer pour le futur

    vous savez le bac qui est du niveau du certificat d'étude à ma mère en 1928

    on peut être un jour parler petit n e en France

    c'est ça la France du futur ,ne riez pas vous aller voir DANS PEU DE TEMPS

    AVEC LA GAUCHE C'EST L'AVENIR DE LA FRANCE
    QUI EST EN DANGER

  • LA CRITIQUE
    LA CRITIQUE     

    LE CADRE EST UN CADRE

    Il a été sérieux,il gagne plus et donc il a bosse plus à l'école et plus longtemps


    a nous y voila ,vous qui avait combattu la société de consommation et la rentabilité

    au moins vous avouez tout d'un coup car si on avait été comme à l'est vous seriez à travailler dans les goulags

Votre réponse
Postez un commentaire