En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'UMP a déjà récolté 4,3 millions d'euros en une semaine, selon "Le Parisien".
 

Une semaine après l'appel aux dons lancé par l'UMP, le parti a déjà récolté plus de 4 millions d'euros.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

62 opinions
  • Automne
    Automne     

    Mince ! Les sauts à la ligne ne sont pas pris en compte !


    Bon courage à ceux qui auront la volonté de me lire - et remerciements !

  • Automne
    Automne     

    Je suis un peu étonnée que personne ne relève que les 2 tiers des dons que parviendra à réunir l'UMP seront en fait payés par l'ensemble des contribuables, en vertu de la règle de financement des partis politiques (et associations) qui veut que 66,67 % de la somme versée soit déduite des impôts sur le revenu.
    Une personne qui fait don de 100 € ne déboursera finalement que 33€33, le reste étant pris en charge par la collectivité.

    Si ce fonctionnement de la vie publique permet d'éviter en partie les aberrations qu'on voit aux Etats-Unis (*), il me semble que dans ce cas précis, on devrait s'interroger (et prévoir, pourquoi pas ? une exception. Quoi, l'UMP fraude en utilisant les fonds de l'état pour le financement de sa propre campagne, se fait un coup de pub monstrueux avec cet arrêt qui tombe (débat sur les institutions, sur le montant réclamé (**), appel aux dons (pour sauver le pluralisme > MDR !!) ; les gens qu'ils auront réussis à mobiliser à cette occasion seront sûrement tentés de s'encarter (quitte à verser des tunes, autant avoir le badge qui va avec) et portés à renouveler leur geste, bref ressortiront plus investis par ce passage à l'acte...et ce serait à l'ensemble des français, toutes tendances politiques de participer ?

    Des partisans de l'UMP vont donc mettre la main au porte-feuille pour la mauvaise gestion de l'UMP (***), mais finalement, les 2/3 de la somme réunie sera déduite des impôts de ces partisans UMP... A l'arrivée un manque à gagner pour l'état (donc pour l'ensemble des français)
    [-> Il paraît un peu difficile de trouver une règle simple, mais ne pourrait-on pas travailler sur l'idée d'une clause d'exception ? Par exemple, dans le cadre d'une souscription extra-ordinaire, parce que le parti est soumis à amende, les dons ne sont plus déductibles (information stipulée sur le formulaire de don qui accompagne toujours le don lui-même), jusqu'à ce que le montant de l'amende soit atteint. Une fois cela fait, une information publique stipule qu'à telle date, les dons pour ce parti sont de nouveau déductibles (et le formulaire de don reprend sa forme habituelle, avec la notification de la déduction d'impôt]

    Déjà avant cette histoire, je me disais
    - que cette exonération d'impôts créait une discrimination entre les gens qui sont imposables, et ceux qui ne le sont pas (et qui payent donc 100€ quand ils font un don de 100€),
    [-> Si l’exonération s'avère indispensable pour la vitalité des mouvements politiques (et des associations), on pourrait peut-être envisager un impôt "positif" ?]
    - que le plafond de 7500€ par an, par contribuable, cela faisait quand même beaucoup. Selon toute probabilité, nous ne sommes pas tous en capacité de faire des dons pareils, quand bien même on le souhaiterait, et qu'il y a là une sorte d'injustice, et pour le particulier (qui, quelque soit sa force de conviction, ne pourra défendre ses idées qu'à hauteur de ses moyens), et pour les partis eux-mêmes (ceux qui viseraient à représenter les intérêts de la majorité seront toujours défavorisés par ces modalités).
    [-> Ce plafond ne pourrait-il pas être divisé par 10 ou même 100 ?, les campagnes reviendraient moins chères, et personne ne s'en porterait plus mal, notamment le pluralisme :-)]

    (*) où, dans une élection : il faut être millionnaire pour pouvoir se présenter / seuls les plus riches sont finalistes / le coût d'une campagne est pharamineux ; il explose d'ailleurs d'une campagne à l'autre / les élus, les partis portés au pouvoir par de riches donateurs sont de fait sous leur emprise)

    (**) Certains éditorialistes, dans la roue de l'UMP, crient à l'injustice, sans prendre le temps de réfléchir, ils se lancent : "ce devrait être 10% de la somme, ou un montant fixé d'avance... 11 millions, c'est trop cher payé pour un dépassement d' 1 million sept ! (pour les rares qui se sont renseignés et ne récitent pas la somme de 400 000 €)" >> Non mais allô quoi ?! Fausser les résultats de la présidentielle, vous trouvez que ce n'est rien ?!!
    [-> Le déremboursement de la moitié des frais, cela paraît de nature à dissuader les partis de tricher. Ça a l'avantage d'être clair. Et proportionnel aux moyens des différents partis...]

    (***) Attention ! le non-respect de la parité devrait coûter à lui seul 25 millions à l'UMP, et j'ai entendu dire qu'il y aurait d'autres factures sous le tapis.

  • Ciao Bye
    Ciao Bye     

    rooohouuu rooohouuu fonts les pigeons, wouhoouuuuuu fonts les loups. Les escrocs de l'umpègre se frottent les pattes.
    Et dire que ce fric n'arrivera jamais à épongé une dette estimé a plus de 56 Millions d'€, gageons que l'umpègre restera en faillite et que l'argent collecter au prés des pigeons donnateurs ira tout droit sur des comptes a vocations de fraudes fiscales.

  • sarbo85
    sarbo85     

    et alors??? que fait mamy zinzin??

  • Hybow
    Hybow     

    Il faut vraiment avoir du fric à jeter par les fenêtre ! Un parti politique qui a été complètement détruit de l'intérieur par ses propres dirigeants ne mérite pas qu'on essaie de le relever ! Ces gens ne sont plus crédibles.

  • toto34
    toto34     

    Allez, encore un petit effort, plus que 7 millions ; a votre bon cœur messieurs dames...

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    comme quoi la crise n'est pas l'UMP où les militants ou sympathisants ont encore du blé, Hollande ne les a pas mis encore à sec ...

  • bilboquet 59
    bilboquet 59     

    avec l'argent qui ont volée aux francais en 5 ans de sarkozy ils faudraient faire payer des impots à ses donnateurs peut etre de l'argent venant de suisse planqué aux yeux du fisc par ses personnes de droite

  • Vendetta
    Vendetta     

    Bah ils auront pas un radis de moi! Oh et puis si après tout, je vais finir par payer avec des radis, comme un maire alsacien!

  • Luciewena
    Luciewena     

    Heureusement que les Français n'ont plus d'argent !

Lire la suite des opinions (62)

Votre réponse
Postez un commentaire