En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron à l'Assemblée nationale mardi 9 décembre
 

Entre la défiance d'une partie de la gauche et l'ironie d'une partie de la droite, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a tenté mardi de commencer à convaincre les parlementaires de l'intérêt de son projet de loi, avant son examen le 22 janvier prochain par les députés.   

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Cegima
    Cegima     

    Vu le niveau de réflexion de ces politiques qui nous parlent de chômage et de gestion d'entreprises, deux sujets qu'ils ne connaissent pas et ne connaitrons jamais par leur statut de fonctionnaires employés à vie sans risque eux aussi, par leur études sans cours ou expérience en entreprise, et leur vie au crochet de notre argent "l'Etat" sans jamais miser leur propre argent à risque perso. pour entreprendre..., disons une bonne fois Mort à l'Enarchie!!!

  • Cegima
    Cegima     

    Arrêtons d'accepter cette façon de diviser les travailleurs créateurs de richesses à tous les niveaux et dans tous types d'entreprises pour éviter de parler du vrai sujet qui coule la France et pompe toutes ses revenus.
    Quand parlerons nous enfin des vraies professions privilégiées? Celles des employées à vie, qui ne connaitront jamais le chômage, qui partent en retraite 10 ans avant nous, et qui gagnent autant que nous employés du privé que ce gouvernement ne cesse de précariser et sucer jusqu'à la moelle pour... ben payer les avantages des privilégiés du public.

  • valgego
    valgego     

    Le macron est un diacritique de plusieurs alphabets ,il prend la forme d'une barre horizontale ,que l'on place au dessus de certaines lettres pour en modifier le son,ne change rien au sens des mots et à la portée du discours.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Quand au travail du dimanche, le gouvernement est bien en retard. Essayez de voir vos achats sur internet, je pense que comme moi, ce n'est même plus la peine de perdre son temps le dimanche et les autres jours, encore une guerre de retard, il faut trouver autre chose pour sauver la France.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    """Reformes""", le mot magique soit disant moderne en France ! parlons plutôt de régression sociale, nivellement par le bas et déclin, cela sonne plus juste.

  • mamily
    mamily     

    Ils sont comiques ces socialistes ringards ils veulent bien la marchandisation du corps des femmes GPA mais pas de ce qui ferait avancer la FRance

Votre réponse
Postez un commentaire