En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les députés ne débatterront pas la fessée tout de suite
 

L'écologiste François-Michel Lambert, qui avait déposé avec ses 16 collègues un amendement en ce sens à la proposition de loi sur la famille, l'a retiré après l'engagement du gouvernement de "reprendre la discussion lors d'une prochaine proposition de loi".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • Kanar
    Kanar     

    Quand les mots ne suffisent pas, il faut d'abord se demander s'ils ont bien été choisis. Quand arrive le moment d'agir, cela peut se faire sans frapper son enfant.
    Pensez-vous réellement que la fessée puisse être légitime, simplement sous prétexte qu'elle est employée depuis des décennies ?
    Des tas de choses sont amenées à changer, et notamment en terme d'éducation. Ici, il ne s'agit pas de langage soutenu ou autre, mais on parle bien de maltraitance. Il est interdit de frapper un adulte, il est interdit de frapper un animal, alors de quel droit peut-on frapper son enfant ?!

  • B5 k9
    B5 k9     

    Quand les mots ne suffisent pas, la fessé est de rigueurs, que celui qui na jamais reçu de fessé lui lance la première pierre......ça fait partie de larme de dissuasion massives des parents depuis le début de l'humanité, et le gouvernement n'a rien a faire là dedans, mais ou on va, bientôt ils devront obliger les parents a utiliser un langage soutenue devant leurs enfant, interdire les surnoms, ext.....quant on sais qu'a la naissance le lait maternelle biologique d'une mère est différent selon le sexe du bébé, l'état va bientôt réclamer l’égalité dans ce domaine la aussi... ( pour le mot larme c'est un jeux de mot pour les fana d’orthographe .....)

  • Kanar
    Kanar     

    Songez à la différence entre sanction et punition, et vous verrez qu'une punition est humiliante et ne joue aucun rôle éducatif. À l'inverse, une sanction permet à l'enfant de réparer sa faute lorsque cela est possible, et mieux encore, lui permet de réfléchir à ses actes et de prendre conscience de la portée de ces derniers.

  • lillois
    lillois     

    loi famille après avoir détruit les 10% DE RECONNAISSANCE AUX RETRAITES POUR AVOIR ELEVE TROIS ENFANTS ET PLUS,niche fiscale,parlotes pour des conneries,

  • Kanar
    Kanar     

    Songez à la différence entre sanction et punition, et vous verrez qu'une punition est humiliante et ne joue aucun rôle éducatif. À l'inverse, une sanction permet à l'enfant de réparer sa faute lorsque cela est possible, et mieux encore, lui permet de réfléchir à ses actes et de prendre conscience de la portée de ces derniers.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il n'y a pas d'armes en vente libre "aux USA" et les armes ne transforment pas les gens en criminels.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Vous comparez l'époque où un seul parent devait travailler pour assurer l'entretien du ménage et où l'autre avait tout le temps de passer du temps avec les enfants, avec celle où non seulement les deux parents bossent mais ils bossent à 30km de leur domicile, se tapent des heures sup, des bouchons, le stress supplémentaire du monde moderne, et ont l'outrecuidance de vouloir s'accorder un peu de calme ? Et d'après vous en leur refusant ces moments de calme ils seraient plus tempérés avec leurs gosses ? Et c'est leur faute à eux si tous les acteurs sociaux, école, entourages, tiers, médias, associations, politiques, sont les premiers démissionnaires ? C'est marrant quand même d'exiger que la collectivité soit là pour les trucs hyper importants du genre rembourser 1€ sur une facture de médecin, des cours d'éducation civique ou l'apprentissage de l'informatique à l'école mais de voir les gens accepter une telle démission dans un domaine aussi anodin que l'éducation.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Aller au coin, être privé de dessert ou faire des lignes vous croyez que c'est "glorieux" peut être ? Une punition qui n'ait pas un certain degré d'humiliation n'est pas une punition. Une éducation sans punition c'est du laxisme. Après c'est une question de proportionnalité. Certains ont la main lourde sans que ce soit utile. Il faut voir la fessée comme un outil. Si l'abus est mauvais, l'outil en lui même ne l'est pas.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ca dépend des enfants. Pour beaucoup et avec de la pédagogie, c'est pas utile. Pour d'autres ou sans pédagogie, c'est toujours mieux que de laisser un gamin sans limite.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    La fessée est totalement utile dans l'éducation des enfants lorsqu'elle est prodiguée de manière homéopathique. La fessée impose des limites que la voix et les cris n'imposent plus de nos jours.

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire