En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls, Myriam El Khomri  et Emmanuel Macron, le 11 mars 2016.
 

Les éditorialistes pointent ce mardi la volte-face de l'exécutif, au lendemain de la présentation par le Premier ministre Manuel Valls de la version "corrigée" du projet de loi El Khomri, et se demande si cela suffira à "calmer la rue".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • bazar bizarre
    bazar bizarre     

    Pourtant simple : le but est d'obtenir l'assentiment des syndicats-maison (euh, des syndicats réformistes, lapsus), afin que les députés socialistes, en bons suiveurs sans courage politique propre, ne se sentent pas gênés de voter pour le texte.
    Ça fait longtemps, que Valls, Hollande ou Macron se fichent des électeurs de gauche, des salariés et des chômeurs : ils ne visent qu'à se faire réélire (croient-ils) par les électeurs dits "modérés" (en fait, de droite). Et donc, lancent des projets de droite (projet El Khomry), voire d'extrême-droite (déchéance bi-nationaux), s'imaginant que les électeurs de droite vont se reporter sur eux.
    Ce en quoi ils se fourrent le doigt bien profond dans l’œil (entre autres)

  • nation française
    nation française     

    Donc, la montagne a accouché d'une souris !

  • beaudolo
    beaudolo     

    Quand on est démagogique on veut contenter tout le monde, enfin tous ceux qui votent et qui ont un pouvoir de nuisance, donc plus personne à l'arrivée n'est content!
    mais au fait tout ce boulot pour rien, qui paiera au final?

  • beaudolo
    beaudolo     

    Pour une fois la presse dit la vérité!

  • Bathenay
    Bathenay     

    Encore une loi comme on saï les faire en France , qui encombre et qui sert à rien! Une de plus mais ils bossent les gars, ils bossent. Mais bon pas dans la vraie vie

Votre réponse
Postez un commentaire