En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Lancement de la 27e campagne d'hiver des restos du coeur
 

PARIS (Reuters) - A cinq mois de l'élection présidentielle, les quelques 60.000 bénévoles des Restos du Coeur ont lancé lundi leur 27e campagne...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • davidlefrgtj
    davidlefrgtj     

    Près de 4,6 milliards d’euros : c’est ce que coûte à la France, chaque année, l’immigration clandestine, selon une étude réalisée par l’universitaire et expert international en sciences humaines, Jean-Paul Gourévitch, dans le cadre des “Monographies” (no 25) de Contribuables associés. Consultant pour le ministère des Affaires étrangères, le Conseil de l’Europe, la Banque mondiale et l’Unesco, Gourévitch est déjà l’auteur, en 2010, d’un précédent audit sur « Le coût de la politique migratoire de la France » qui fait depuis autorité (et qui chiffre le coût de l’ensemble des 7,8 millions d’immigrés, légaux et illégaux, à 30,4 milliards d’euros). Selon son nouvel opus de 96 pages intitulé « Ce que nous coûte l’immigration clandestine », dont nous publions des extraits en exclusivité, les « recettes » engendrées par les immigrés en situation irrégulière se montent à un milliard d’euros par an (provenant essentiellement des visas, impôts, taxes et amendes) contre 5,6 milliards d’euros pour les « dépenses ». Parmi les principaux postes (lire tableau page de droite) : le travail illégal (1,7 milliard d’euros), les coûts des retours et reconduites aux frontières (787,8 millions), la santé (662 millions, dont 623 pour l’AME, aide médicale de l’État – la CMU des clandestins)…

  • politikat
    politikat     

    Vous avez bien appris votre leçon ! est sourd et aveugle qui le veut ! Les associations se plaignent des conséquences de leur illogisme, la france a déjà bien assez de ses propres pauvres et nous n'en faisons pas assez, sans vouloir toujours accueillir plus d'immigrés, faire du tapage quand il y a des expulsions. Et après ils se plaignent de l'explosion des chiffres et d'un manque d'argent, tout cela n'a pas de sens, à un moment il faut arrêter d'être démago ! l'année prochaine vous reviendrez pleurer sur les mêmes motifs, c'est un puit sans fond avec la politique actuelle des frontières passoires !

  • New z
    New z     

    presque 30 ans des restos, plus ce qu'il y avait avant et qu'il y aura devant, la misère pour certains et rien d'autre. c'est pas très fashion de parler comme ça mais bon..

  • SERFF
    SERFF     

    Tout ce qu'on peut vous souhaiter,c'est qu'un jour vous n'ayez pas besoin d'un peu de compassion.Parce qu'à ce moment-là, vous pourriez tomber sur quelqu'un qui raisonne comme vous.Et ça pourrait vous faire mal.

  • ullysse
    ullysse     

    Cher Monsieur,le malheur n'arrive pas qu'aux autres,méfiez-vous!

  • politikat
    politikat     

    Normal que ce chiffre grossit chaque année, puisqu'on autorise plus de 200 000 nouveau immigrés chaque année, c'est mathématique ! arrêtez de faire croire n'importe quoi ! pour le logement c'est pareil, tout est faussé ! les associations insistent pour faire rentrer la misère et pleurent qu'il n'y a plus d'argent pour faire face ou est la logique ? je sais une chose, il fait bon de se plaindre de nos bêtises !

  • Tripple XXX
    Tripple XXX     

    faut voir

  • jd67
    jd67     

    car on se repose sur les restos du coeur pour nourrir les gens defavorisés.Mais les politiques profitent de cela ,pour se debarrasser d un probleme qui les emmerde un peu.En plus les restos ne sont pas un modele de democratie,j y ai bossé 2 ans ,ne pose pas de questions qui derangent! on n aime pas cela

  • linvestisseur
    linvestisseur     

    C'est qu'en plus de s'opposer à ce qui ferait que cette cause charitable et honorable crève, qu'ils rassemblent assez de données sur cette partie de la population. Nouveau pauvres ? Anciens pauvres ? Situation familiale ? Anciens travailleurs ? Nouveaux Travailleurs ? Nombre d'enfants ? Nationalité ? Paris ? province ? Toujours les mêmes chaque années où alors plus d'arrivant que de départ ? etc. pour essayer en plus de cibler les causes de ces phénomènes. Car une institution pareille, il y a de l'auditoire et on peut être sûr qu'au moins les chiffres ne seront pas biaisés par X ou Y.

  • Ramsey Solchild
    Ramsey Solchild     

    que la misère ai enfin le droit de citer. Hé oui! lES RESTOS DU COEUR vont connaitre pour la première fois en 27 ans , les années les plus insupportable qu'ils n'ont jamais surmontés. Les méritants bénévoles risqueront fort d'être les premiers touchés car cela leurs pompera toute l'énergie qui leurs restera! ...ah quoi joue le gouvernement!? Sont-ils prêt à jouer avec la vie des gens, et surtout la classe qui représente 90 % des administrés de notre hexagone?

Votre réponse
Postez un commentaire