En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Macron: les raisons d'une chute de popularité quasi-inédite sous la Ve

French President Emmanuel Macron looks on as he visits a recreational centre for children in Moisson, on August 3, 2017. 
PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
 

Malgré l'effet lune de miel des premières semaines de quinquennat, la cote de popularité d'Emmanuel Macron chute à une rapidité quasi-inédite sous la Ve République.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • stef945
    stef945     

    C'est normal il baissera encore, il lui faut une politique plus forte immigration choisi, et la baisse du chômage pour tous !!!!!

  • SuperRKO
    SuperRKO     

    C'était prévisible de toutes les façons. Vivement que les 5 ans passent.

  • stef945
    stef945     

    C'est sur il n'a pas était élu pour être populaire, mais on a pas le droit de faire n'importe quoi. On avait le chois de prendre le meilleur candidat à la présidentielle.

  • sonntag67
    sonntag67     

    il n'a pas été élu pour être populaire mais pour réformer, c'est ce qu'il fait , la popularité viendra quand la population aura compris. les Français ne sont pas des flèches pour comprendre, il faut leur expliquer longtemps!

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à sonntag67)

    Vos propos reflètent bien le mépris des LREM envers leur propre peuple, a l'image de macron !!! Triste parti !!

    vauban
    vauban      (réponse à fumcapt)

    c'est vous qui méprisez ceux qui payent l'impôt !!! Triste Sir !!!

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    C'est sur que les français reçoivent un électrochoc !!!
    Ils voulaient quoi ce "peuple de france" ?
    Continuer à vivre en dessus de ses moyens en empruntant et en creusant une dette abyssale ?

    Ils n'avaient qu'à voter pour Hamon ou Mélenchon.

    Il ne l'ont pas fait. C'est Macron le président.
    Maintenant il faudra se plier à la majorité (il n'avaient qu'à pas s'abstenir ...)

  • Telok11
    Telok11     

    Il ne va quand même pas tomber plus bas que Hollande? Si?

  • Telok11
    Telok11     

    Sondage YouGov du 3 août:36% d'opinions favorables.

  • Picto
    Picto     

    Les sondages ne veulent rien dire en ce moment.

    On en reparler sérieusement ares la mise en place de la loi confiance et surtout de la loi travail.

    Si Macron ne fait pas mieux de Hollande avec la loi ElKromri (le bordel dans large), alors là il va chuter grave.
    Par contre s'il réussit avec tact à faire passe "sa loi", alors il remontera dans les sondages et la satisfaction des français.
    D'autant plus si les chiffres du chômage s'améliorent suite à la nouvelle loi travail et que les entreprise retrouvent la croissance.

    Vinals
    Vinals      (réponse à Picto)

    Vous croyez encore au Père Noel ? Macron est un leur qui n'ose pas affronter les journalistes pour parler de sa politique et de ses projets ...... s'il en a...... ou s'il en avait.

  • fumcapt
    fumcapt     

    Chute inévitable et qui ne peut que s'amplifiée avec sa casse sociale, son acharnement a s'en prendre au plus fragiles au bénéfice des plus aisés !!!!

  • vauban
    vauban     

    51% des Français lui font "confiance pour mener une bonne politique pour la France" dans la dernière étude Harris Interactive, 40% lui font confiance tout court dans le baromètre Elabe pour Les Echos et Radio Classique et le président récolte, de manière générale, 54% d’opinions positives dans le baromètre de l’exécutif Ifop-JDD.
    et alors, il est ou le problème ?

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à vauban)

    Il est a l'Elysée, le problème !!!!

    vauban
    vauban      (réponse à fumcapt)

    je ne savais pas que vous étiez à l'Elysée

Votre réponse
Postez un commentaire