En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marine Le Pen en meeting à Nantes dimanche 26 février.
 

Empêtrée dans des affaires, Marine Le Pen s'en est prise aux fonctionnaires, qu'elle juge instrumentalisés, lors de son déplacement à Nantes dimanche. Les fonctionnaires, inquiets, dénoncent, eux, "l'agressivité" de la candidate.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • vauban
    vauban     

    le FN est le retour au moyen âge à marche forcée, le retour à une caste dirigeante qui exploite le peuple.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Assez de ces politiques qui basculent tantôt à droite,tantôt à gauche,a force de jouer a ce jeu,la France est lessivée.Il faut du renouveau a ce pays,ceux qui votent FN,ne sont pas des fascistes ,mais des personnes fatiguées de ces girouettes,des millions de pauvres,des millions de chômeurs,nos cerveaux qui s’expatrient,assez d’impots,de taxes,des casseurs manipulés par la gauche qui détruisent le travail des contribuables,assez de cette justice à la solde de la gauche,qui laisse les délinquants en liberté,assez de soigner gratuitement des gens qui n’ont jamais cotisé,il faut expulser comme le font les allemands et d’autres pays,la France aux français avec sa police qui est asservie par des gauchistes gouvernementaux,les pompiers,le service médical ,nous leurs devons une reconnaissance pour leur travail et sécurité.

  • ornicar
    ornicar     

    Je ne connais pas les règles mais il faut bien ce rendre a l’évidence que ce sont bien des fonctionnaires qui balances des méfait au journaux concernés.
    Pour l’affaire Fillon il aurait été plus honnête de déclenché le processus avant ou au moins pendant les primaires de la droite.
    Sa me semble un peut bizarre tout ça.

  • vauban
    vauban     

    Selon notre sondage sur la présidentielle en temps réel réalisé par l'Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud-Radio, le candidat d'En Marche! est désormais crédité de 24,5% d'intentions de vote (+1 par rapport à vendredi dernier), juste derrière Marine Le Pen, stable avec 26%.
    Macron apparaît même en mesure de contester la première place de Marine Le Pen. Avec 1,5 point seulement, l'écart entre les deux candidats est inférieur à la marge d'erreur (supérieure à deux points).

  • vauban
    vauban     

    marine se comporte comme si elle avait déjà perdu l'élection, elle cherche par avance à justifier sa défaite.

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à vauban)

    elle a déjà perdu l'élection impossible pour elle de faire 51% des votes!

    Cador
    Cador      (réponse à vauban)

    Je sais...dans votre fantasme quotidien.

  • Cador
    Cador     

    Les Journalistes bavent tant qu'ils peuvent à leur sauce aigre-douce sans parler de M. Hollande qui détourne la version vraie. Allez savoir pourquoi ???

  • Cador
    Cador     

    Vous n'avez surtout pas compris qu'Elle fait allusion à ceux qui se plient au Gouvernement en place. Vous savez ceux qui ont leur popotin vissé dans leur fauteuil, Sénat, AN, Magistrats de tout poil et caetera. Certainement pas les Fonctionnaires qui triment 7 jours sur 7 et n'arrivent pas à prendre leur RTT annuel et encore moins ceux d'en bas. Creusez bien et vous comprendrez mieux.

  • bergheim
    bergheim     

    à force de ne pas savoir se contrôler et de s'en prendre aux fonctionnaires, à la justice, aux médias, elle va perdre des points comme Fillon, c'est ce qu'elle cherche?

  • Cador
    Cador     

    Quelqu'un a écrit dernièrement un livre sur ces Hommes de Lois et leurs dérives

  • Cador
    Cador     

    Elle parle bien entendu des Magistrats-Juges et ceux très haut-perchés du Gouvernement

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire