En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une prostituée à Toulouse, en 2013 (image d'illustration).
 

Les députés ont adopté en deuxième lecture la proposition de loi renforçant la lutte contre la prostitution. Le texte, qui prévoit de sanctionner l'achat d'actes sexuels d'une contravention de 1.500 euros, doit repartir au Sénat.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • VAE VICTIS
    VAE VICTIS     

    une loi de plus qu'il faudra abroger dans 2 ans car elle augmente les risques de viol et d'agressions sexuelles, avec les 2 lois Taubira, la loi Belkacem, le tiers payant généralisé démago de Touraine, de nombreux pans de la loi Macron notamment les dispositions contraires aux droits des salariés !!! le successeur (homme ou femme) de Hollande aura du travail !!!

  • Deboutlesmorts
    Deboutlesmorts     

    Espérons que les premiers clients traqués seront............les députés.d'autre part : interdire , ponctionner ,sanctionner se sont les seuls mots d'ordre socialiste et pour finir , la Belgique , L'Allemagne , l'Espagne se frottent déjà les mains...les "devises" vont rentrer !

  • Deboutlesmorts
    Deboutlesmorts     

    Espérons que les premiers clients traqués seront............les députés.d'autre part : interdire , ponctionner ,sanctionner se sont les seuls mots d'ordre socialiste et pour finir , la Belgique , L'Allemagne , l'Espagne se frottent déjà les mains...les "devises" vont rentrer !

  • Deboutlesmorts
    Deboutlesmorts     

    Espérons que les premiers clients traqués seront............les députés.d'autre part : interdire , ponctionner ,sanctionner se sont les seuls mots d'ordre socialiste et pour finir , la Belgique , L'Allemagne , l'Espagne se frottent déjà les mains...les "devises" vont rentrer !

  • sansonet
    sansonet     

    interdire les putes c'est interdire les journaleux !

  • sansonet
    sansonet     

    interdire les putes c'est interdire les journaleux !

  • sansonet
    sansonet     

    interdire les putes c'est interdire les journaleux !

  • sansonet
    sansonet     

    interdire les putes c'est interdire les journaleux !

  • sansonet
    sansonet     

    interdire les putes c'est interdire les journaleux !

  • sansonet
    sansonet     

    interdire les putes c'est interdire les journaleux !

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire