En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les députés ont donné lundi leur feu vert à l'ordonnance prévoyant de nouveaux délais pour la mise en accessibilité des lieux publics, prenant acte de l'impossibilité d'atteindre l'objectif de 2015 que la loi de 2005 s'était fixé au grand dam des associations.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • dansquelpaysviton
    dansquelpaysviton     

    La solution socialiste : former le personnel d'accueil. De qui se moque t' on ?? les former à expliquer aux handicapés qu'ils ne peuvent accéder car en 10 ans les pouvoirs publics n'ont rien fait ? Bravo. on devrait aussi former tous nos députés et gouvernants dont le "handicap mental" devient de plus en plus préoccupant.

  • deuxc
    deuxc     

    A force de donner de nouveaux délais, les aménagements ne se feront jamais.

Votre réponse
Postez un commentaire