En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
66% des communes envisagent de recruter en 2014 malgré les dotations de l'Etat en baisse.
 

Avec la baisse des dotations de l’Etat, les économies sont une priorité des collectivités territoriales. Pourtant, selon une étude, un quart d’entre elles envisagent d’augmenter leurs effectifs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    plus 600 000 dans toutes les collectivités tenues par la gauche cela ne suffit pas???, combien encore de clients électeurs?

  • christophe45
    christophe45     

    Je paye asser d'impôts!!! Des fonctionnaires y'en a trop (surtout les chefs trop payés vu les résultats) . Ils ont qu'a bosser un peu plus !

  • ANSALDO
    ANSALDO     

    Cette politique => plus de fonctionnaires ainsi que plus de taxes locales et impôts divers et variés. Ils n'ont pas encore compris que les Français n'en veulent plus de cette politique clientéliste (Un job pour un vote) ? Qu’il y a trop de fonctionnaires ?

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à ANSALDO)

    Il ne faut pas accuser la politique. Les " gens " sont coupables de se complaire dans ce système. Je bosse dans un collège après avoir passé 20 ans dans le privé ... . Un autre monde. Et c'est eux qui râlent le plus. :(

    ANSALDO
    ANSALDO      (réponse à trueblabla)

    Bonjour True, oui je partage votre point de vue c'est vrai que les gens y sont pour beaucoup et que le système clientéliste est notre faute in fine. C'est la somme des petits arrangements individuels qui a engendré de manière macro un système clientéliste et donc vérolé. Et c'est pour ça qu'il faut le changer.

    Pour ce qui est du privé, dans feu nos grande entreprise; la mondialisation a engendré le marasme qui fait que les salariés râlent plus que le public surprotégé. Aujourd'hui les entreprises qui étaient françaises sont devenues globale avec une direction étrangère (Allemande, Américaine, Anglaise, Qatari, Indienne) et tous les documents, courriels, conférences téléphoniques, sont fait en Anglais. Les postes de directions ou de management de transition sont délocalisés à l'étranger et il ne reste en locale France que les postes protégés par notre droit du travail et des postes sans grande valeurs ajoutées. C'est un fait et cela ce passe ainsi pour de plus en plus d'entreprises du territoire Français.

    Pour ce qui est du fonctionnariat, tous fonctionnaire cela ne peu pas marcher. Dans l'ex URSS il y avait des fonctionnaires qui était alloués aux ascenseurs , ils étaient dans les ascenseurs et appuyaient à votre place sur le bouton pour aller à un étage donné. Tous fonctionnaires c'est tous sans avenir, pauvre et sans espoir de changer sa propre vie. les fonctionnaires sont payés par les prélèvement obligataires et lorsque la croissance ne repart pas, les ponctions obligataires sont concentrés sur le peu d'actifs encore présent sur le territoire. Donc in fine je défendrais toujours une réduction drastique du nombre de fonctionnaire. Je peux avoir tort certes, mais c'est mon point de vue.

  • johnfr
    johnfr     

    ENCORE ET TOUJOURS DES FONCTIONNAIRES

Votre réponse
Postez un commentaire