En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La décision de l'arbitrage du dossier tapie, fruit d'un consensus
 

Stéphane Richard affirme que le choix d'un arbitrage privé pour régler le litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais en 2008, a été validé par l'Elysée sous Nicolas Sarkozy. « Tout le monde était d'accord à l'époque », poursuit l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Internetdev
    Internetdev     

    Parce que s'attaquer à un SarkoHollandais n'est pas facile pour un patron d'Orange ....

    Il ne peut pas le dire à la légère, cela va contre ses intérêt!

    Rappelons que Tapie défendait Sarkozy et Cahuzac ...
    Pour Cahuzac, c'était ave Ruth E. sur BFMTV. (bon taffe!)

  • Lobstervateurlyonnais
    Lobstervateurlyonnais     

    C'est la démocratie versus Sarko... Le chef décide de tout... Espérons qu'il devra répondre de tout AUSSI!!!!

  • ©laudius
    ©laudius     

    Tapie est un très, très gros malin. Contrairement à certain qui se sont, ou qui vont se faire gauler pour avoir touché des enveloppes de billets pour leur campagne. Même si ce n'est pas ma tasse de thé il aurait pu donner des leçons aux margoulins politiques qui se font avoir comme des bleus

  • JOSS22
    JOSS22     

    Ah oui, c'est du jamais vu, un cas d'école à l'échelle mondiale que seule des méga magouilles peuvent expliquer, pas besoin de prof de droit pour faire cette déduction!.. On résume: Tapie, heureux bénéficiaire d'une première et odieuse magouille Mitterandienne lui permettant d'obtenir un emprunt à 100% (1,6 milliards de F) pour acheter Adidas, ne peut rembourser ses mensualités, vu que la boite, malgré les licenciements à la hache, en en chute libre... Le banquier, comme pour tout débiteur normal en pré-faillite, envoie l'huissier pour saisir ce qu'il peut, ce qui s'avère évidemment insuffisant pour combler les dettes... Donc il s'en prend aux actifs d'Adidas que Tapie cède en les estimant 2 Milliards de F. Le CL monte une combine dans des paradis fiscaux (autorisés..) et accepte cette somme permettant d'effacer l'ardoise de Tapie, ce qui devrait clore l'affaire, comme c'est le cas pour tout individu en pré-faillite.... sauf pour Tapie qui, super vexé que le CL ait fait une méga plus-value à la revente 2 ans après (il aurait aussi très bien pu perdre!...), exige au culot, du jamais vu(!), des compensations, un peu comme si vous exigiez une part du bénéfice de votre épicier, sous prétexte qu'il vous a vendu des pommes 2 fois plus cher qu'il les achetées!... Procès, appel, cassation qui aurait dû clore le dossier qui n'aurait jamais dû exister, mais là Tapie a une idée, pourquoi ne pas pomper directement l'Etat avec une nouvelle magouille, le tribunal arbitral, non pas composé de 20 ou 30 jurés incorruptibles, mais de 3 gugus seulement, suivez les arrières pensées du maître... Coup de bol inespéré, un candidat à sa réélection apprécierait volontiers certains appuis de l'as des média... Petites visites à l'intéressé par porte dérobées, puis tribunal avec juges aux petits oignons et Bingo!... Le casse du siècle, du jamais vu!... Espérons que cela donnera des idées aux futurs débiteurs insolvables!...

  • valium
    valium     

    AUREOLE NON DES CORNES BIENTOT MAIS LES COCUS CE SERA TOUJOURS NOUS.AFFIRAMTION DEMENTI REAFFIRMATION REDEMENTIS PROCES EN DIFFAMATION ETC...ETC...

  • valium
    valium     

    SCUSES TOI POLEMIQUES ET NON POLEIMIQUES

  • valium
    valium     

    TU AS RAISON TOUTES CES HISTOIRES ET POLEMEIQUES POUR LA BAGATELLE DE 450 MILLIONS D EUROS.FAUT ETRE MESQUIN POUR S OFFUSQUER.MDR

  • lapsus
    lapsus     

    de Mr Richard aujourd hui!!! alors RMC, Vous en êtes où? Quand dans les minutes qui suivent un évenement vous le mettez sur le blog? c'est un peu comme pour NKM vous semblez plus réactif pour affirmer la crise que son élection.

  • legaulois
    legaulois     

    Commerciales, fort intelligemment, lorsqu'elles savent parfaitement qu'elles risquent de perdre des sommes très importantes au cas où elle iraient devant un tribunal, elles transigent, obtiennent des accords afin de concilier les deux parties, et paient BIEN MOINS CHER QUE SI ELLES ALLAIENT PAR DEVANT LA JUSTICE ... C'est tout simplement ce qui a été fait avec Bernard TAPIE du fait de la 'magouille' du Crédit Lyonnais.. C'est tout simple mais il faut peut être avoir la culture du 'commerce' et du 'résultat' pour en prendre conscience !!!!!!!!

  • gabettes
    gabettes     

    Sur le Canard Enchainé de ce jour , il est précisé que c'est l'Elysée qui a imposée la transaction avec TAPIE.
    Notre ex président est bien sur innocent , comme d'habitude, puisque l'ordre venait de GUEANT.
    Au fait qui était le patron de GUANT ?

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire