Législatives : Marine Le Pen attaque Jean-Luc Mélenchon à Hénin-Beaumont

Ce lundi à Hénin-Beaumont, Marine Le Pen a tenu son seul meeting local de campagne. Et une fois de plus, le spectre Mélenchon planait. La guerre des deux Fronts aura finalement vampirisé toute la campagne.

Adrien Gindre | Francis Simoes | C.B.
Le 05/06/2012 à 8:27
Mis à jour le 05/06/2012 à 9:09

Devenu incontournable dans ses discours, Marine Le Pen s’en prend directement, une fois de plus, à Jean-Luc Mélenchon et ne mâche pas ses mots à son encontre : "mais qui est-il donc ce monsieur Mélenchon ?  Un pseudo-révolutionnaire de salon, grossier, haineux, revanchard et violent."

Cette joute verbale perpétuelle finit par lasser les électeurs de la candidate du Front National. "Ça me fatigue" peut-on entendre dire un sympathisant présent au meeting ou encore "ça ne m’intéresse pas trop" commente un autre. "C’est un pauvre mec" renchérit un électeur FN.

Ce clivage n’est pour le FN, que le résultat des actions de Jean-Luc Mélenchon : "c’est lui qui créé ce climat de tension. C’est lui qui avait dit qu’il y aura un combat au mérite (…) C’est lui qui instaure la terreur" selon Steeve Briois le secrétaire général du FN.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Etes-vous pour l'instauration d'un forfait aéroport pour les taxis?