En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le parti de gauche Podemos et son leader Pablo Iglesias se sont imposé dimanche comme la 3e force politique d'Espagne.
 

Les élections législatives en Espagne dimanche ont confirmé l’émergence de deux jeunes partis, Podemos et Ciudadanos. Des formations politiques avec lesquelles la droite et la gauche traditionnelles devront composer alors qu’en France un scénario d’atténuation du bipartisme se dessine également.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    Hollande a raison de ne pas tenir sa promesse d'instaurer la proportionnelle. Elle n'engendrerait que de l'instabilité.

  • mamili
    mamili     

    m'est avis que ce soit la France ou l'Espagne on n'est pas sorti de la galère; deux pays ingérables!

  • boulette34
    boulette34     

    merci à la jeunesse , il n'y a que les jeunes qui pourront changer les choses et j’ai confiance en eux

  • Hamham
    Hamham     

    La Gauche revient au pouvoir car il y aura une alliance PSOE/PODEMOS et quelques centristes. Une victoire contre la politique de l'austérité qui rend les plus faibles encore plus pauvres.

    facebook33462481
    facebook33462481      (réponse à Hamham)

    vous êtes dans votre rêve là...

    ellibertad
    ellibertad      (réponse à Hamham)

    encore un qui n'a pas connu la dictature communiste
    Va vivre quelques années en Corée du Nord ou Vietnam
    La Chine pays communiste qui copie sur le capitalisme
    Tu verras dans 2 ans les espagnols changeront d'avis

  • facebook33462481
    facebook33462481     

    Et bien voilà. .. une espagne ingérable. Dommage elle commençait à remonter à la surface...

Votre réponse
Postez un commentaire