En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French Labour Minister Myriam El Khomri leaves after attending a cabinet meeting at the Elysee Presidential Palace in Paris on March 16, 2016. AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK  PATRICK KOVARIK / AFP
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57      

    Ce n'est pas dans cet arrondissement que l'on prie dans la rue ???

  • vauban
    vauban      

    Et elle gagnera les législatives.

  • otermaio
    otermaio      

    Pour services rendus, une place réservée, de quel droit , pour quelles compétences , aux électeurs du 18 eme à remettre les choses en ordre.l

  • Robespierre974
    Robespierre974      

    Comment cette marionnette ose-t-elle encore demander aux salariés de la 18e circonscription qu’ils lui accordent leur suffrage sacré, elle pour qui la trahison ne signifie plus rien, noyée qu’elle est dans la collaboration au néolibéralisme. Ce n’est pas ce genre d’arriviste sans âme qu’aura besoin la gauche l’année prochaine pour affronter les réactionnaires mais elle aura besoin de femmes et d’hommes de conviction capables de prendre la tête de l’insurrection, car oui la résurgence annoncée de l’ennemi héréditaire réactionnaire allergique depuis plus de deux siècles à toute idée de progrès doit être dompté par la terreur et non par l’inertie d’une démocratie complaisante. Qu’elle aille plutôt pointer l’année prochaine, une fois les élections terminées, chez Rothschild.

  • grincheux007
    grincheux007      

    on appelle cela le parachutage, mais si les militants sont contents, c'est tant mieux.

Votre réponse
Postez un commentaire