En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Législative partielle dans l'Oise: duel UMP-FN au 2nd tour, le PS éliminé

Mis à jour le
Jean-François Mancel, député UMP de l’Oise, à Noailles le 14 mars 2013.
 

Le député UMP, Jean-François Mancel, est arrivé en tête du premier tour de la législative partielle dans la deuxième circonscription de l'Oise.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

74 opinions
  • Doki61
    Doki61     

    marieclaire a malheureusement raison, ceux qui ont voté pour l'imposture du social au 1er tour, iront voter pour le libéralisme au 2nd. Pourquoi croyez vous que notre pays marche sur la tête ? Pauvre français, trop de télé tue la réflexion personnelle, et personne n'est là pour lui dire :(

  • Doki61
    Doki61     

    Pourquoi bye bye ? ils vont tous voter UMP et auront leur part dans la "victoire". Après, ils viendront se plaindre, mais ça, c'est un autre sujet.

  • Doki61
    Doki61     

    Pour ma part, je vote pour avoir la chance de sortir de cette oligarchie, et rendre mon pays à son peuple.

  • Doki61
    Doki61     

    @Rejane Vauvert, auriez vous plus de haine que "l’infâme bête immonde" ? 70% d'abstention ne devrait avoir qu'une seule conséquence : refaire cette élection jusqu'à ce qu'une majorité d'électeur se déplace. Au bout de quelques élections ou l'abstention remporte, les électeurs en ayant rien à foutre de leurs circonscription, il faudrait la diviser dans les circonscriptions voisines ou la mettre sous tutelle (c'est une idée comme une autre). Mais une chose est sûr, ne pas comptabiliser les blancs et l'abstention n'a rien de démocratique, au contraire.

  • Doki61
    Doki61     

    Vivant en Oligarchie (appelé à tord "démocratie" dite "représentative"), si une majorité de français descendent dans la rue en demandant la démission de son président, alors le système enverra l'armée (gendarmerie, CRS, Brigades anti-émeutes ...).En Démocratie (donc démocratie dite "direct"), le président demanderait un référendum afin de prendre la température, et selon le résultat, de nouvelles présidentielles seront faites ou non (le but d'une démocratie étant le pays et le peuple, non pas le carriériste au pouvoir). En fait, peu de personne savent ce que signifie vivre dans une vraie démocratie, et c'est certainement le plus grand mal de notre pays.

  • Doki61
    Doki61     

    @alsacien, ça me rappel un phrase de Mr Coluche : "le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est le contraire". Il a d'ailleurs un très bon sketch sur les syndicats. Pour moi, les syndicats ne sont là que pour regrouper, contenir, et faire évaporer une contestation légitime. C'est la même chose avec Mélenchon le franc-maçon qui mime une colère de gauche (calqué en tout point sur celle du FN), avant de demander à ses partisans crédule de PS. C'est l'art de ramener "l'extrême" gauche au PS, rien de plus. Ensuite, que l'on vote pour un franc-maçon de gauche ou un franc-maçon de droite, ça restera un vote franc-maçon et ne changera donc absolument rien pour le peuple (sur le fond, la forme étant là pour donner une impression de différence). Bref, c'est admettre que la philosophie du film Matrix n'est pas forcement une science fiction. A méditer ...

  • Doki61
    Doki61     

    D'accord su r le FdG (en précisant que Mélenchon étant franc-maçon, FdG = PS = UMP = instrument de l'oligarchie UMPS). Mais vous faites malheureusement une erreur en vous qualifiant de Citoyen, car cela impliquerait que nous vivions en Démocratie (donc "direct") et que le peuple est souverain. Mais nous vivons malheureusement dans son contraire, appelé Démocratie "représentative" (appellation utile à l'imposture dont le vrai nom est Oligarchie). Une Oligarchie est défini par une classe dirigeante qui gouverne un peuple ne pouvant appréhendez ce qui est bon pour lui même (c'est donc un régime autoritaire). La seul chose qu'on laisse au peuple, c'est de choisir son oligarque lors des présidentielles. Il n'est donc plus citoyen mais électeur, quand ce n'est pas simple spectateur dont on se fout complètement, à l'image du NON au référendum européen devenu OUI. Le seul combat politique légitime à l'heure actuelle est donc : devons nous continuer de voter pour l'oligarchie (autrement dit les francs-maçons), ou devons nous nous battre pour obtenir une vrai démocratie ou seul le peuple est souverain (donc s'inspirer de la Grèce antique ou de la Suisse actuelle) ? On fois ce constat fait, on comprend pourquoi l'UMPS fait fasse au nationalisme (la franc-maçonnerie étant internationaliste), et pourquoi cette oligarchie à besoin de décaler l'un des siens (Mélenchon), afin de rattraper les électeurs en train de partir vers le FN (et qui voteront PS au 2nd tour des élections, ça va sans dire). Pour moi, ce n'est pas Marine qui est en train de changer l'image du FN, mais les français qui prennent conscience de cette imposture démocratique. (si vous souhaitez mieux comprendre ce qu'une démocratie devrait nous apporter, regardez par exemple quelques vidéos d'Étienne Chouard, enseignant en économie et en droit qui partage ses réflexions personnelles sur la construction européenne et de la démocratie).

  • Doki61
    Doki61     

    @Derek : "qui a parlé de voleurs de poules" = vous. Vous ne vous attendiez pas à trouver un "voyageurs français" qui vote pour son pays, car de votre point de vue : "je ne pense pas qu'un vrai manouche puisse être raciste ou soutenir un parti dont l'histoire ... la déportation des manouches par les nazis" (2 phrases jointes car visiblement pour vous Nationalisme = Nazisme, ce qui qualifierait de nazis la plupart des états de la planète).

  • Doki61
    Doki61     

    l'UMP va faire 90% au 2nd tour, comme Chirac en 2002, va savoir pourquoi ?

  • Doki61
    Doki61     

    Vous ne pouvez pas parler de minorité, car bien qu'il doit y avoir des déçus du PS, ceux là même n'auraient pas pour autant préférez un 2nd mandat de Sarkozy, et que vous comprenez que cette minorité était il y a peu, plus nombreuse que les autres, cela veut dire qu'elle y est certainement encore. Il y a d'ailleurs toujours eu beaucoup de manifestation quand le PS est au pouvoir, car ce parti dit être sensible aux problèmes du peuple et est de ce fait bien plus influençable que l'UMP qui lui répondra par des charges de CRS, mais ce n'est pas non plus parce que les gens descendent dans la rue pendant une présidence PS, qu'il regrettent de ne pas être gouverné par l'UMP. Maintenant, quand on cherche d'où vient cette déception du PS, et que l'on comprend que cela vient d'un PS "dit "social" qui ne fait que pratiquer une politique de l'offre, on comprend que la différence UMP et PS n'est qu'une question de forme, et non de fond (comme Copé qui une fois dans l'opposition veut aider les personnes âgées à traverser la rue, mdr).
    Bref, tout ceci n'est qu'imposture et nous donne l'impression d'avoir le choix entre 2 "morales" parfaitement opposées (ou parle de gauche conte droite, pas de centre-droit contre droite, ce qui correspondraient bien plus). Maintenant au vue de ces alliances immorales (les partisans du FdG qui vont voter UMP dans un combat anti FN ???), on ne peut que remarquer que nos oligarques ("classe dirigeante") feront tout ce qui est possible (moral ou non), pour rester au pouvoir, quitte à alterner entre leurs sensibilités. Il ne fait donc aucun doute, que l'UMPS fusionnera toujours ponctuellement afin d'éliminer la concurrence, que depuis leur complexe de supériorité, ils osent nommé "Haine" (contrairement au "bien", qui lui va dans l'ordre des choses : des pauvres qui restent pauvre et des riches qui continuent de s'enrichir). Comme moi, possible que certains finissent pas avoir honte d'avoir voté PS pendant 15 ans, tout en gardant leur combat anti libéralisme en tête, mais ce n'est certainement pas pour demain, et même si le PS perd les prochaines présidentielles, en attendant que les masses se réveillent, il devrait continuer d'alterner avec son âme sœur encore de nombreuses années, malheureusement.

Lire la suite des opinions (74)

Votre réponse
Postez un commentaire