En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron
 

Le chef de l'État entend réduire considérablement le nombre de lauréats désignés pour recevoir cette distinction de prestige. Une nouvelle réforme devrait inscrire le mérite comme seul critère de sélection. L'initiative citoyenne est également encouragée.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • solitaire
    solitaire     

    Ils à raisont elle devrait être donner au héros et "pas à qui n'enveut la voilà" ces devenue n'importe quoi cette remise de médaille ont voit bien la médiocrité des ancien au pouvoirs.

  • solitaire
    solitaire     

    Ils à raisont elle devrait être donner au héros et "pas à qui n'enveut la voilà" ces devenue n'importe quoi cette remise de médaille ont voit bien la médiocrité des ancien au pouvoirs.

  • solitaire
    solitaire     

    Ils à raisont elle devrait être donner au héros et "pas à qui n'enveut la voilà" ces devenue n'importe quoi cette remise de médaille ont voit bien la médiocrité des ancien au pouvoirs.

  • bellot
    bellot     

    Personnellement j'ai plus d'estime pour des personnalités qui ont refusé la légion d'honneur que pour des récipiendaires qui n'ont pas de mérite particulier au service de la France et sont même pour certains de vraies crapules , parfois même en prison. Parmi ceux qui n'en ont pas voulu et l'auraient mérité autant que d'autres, on a Pierre et Marie Curie, Claude Monet, Gustave Courbet, George Sand, Philippe Seguin, Edmond Maire, Antoine Pinay, Maurice Ravel ...

  • Flomatem
    Flomatem     

    Mon père est parti s'engager en 1940, à débarqué en Normandie et à été démobilisé en 1946, soit presque 6 ans sous les drapeaux, n'à jamais eu la légion d'honneur, et d'ailleurs à toujours dit qu'il rien fait d'extraordinaire, mais seulement défendre sa patrie. Quand on voit aujourd'hui à qui on la donne il y en à beaucoup qui doivent se retourner dans leurs tombes.

  • sonntag67
    sonntag67     

    Le Premier Consul Napoléon Bonaparte établit le 19 mai 1802 (29 floréal An X) un Ordre national de la Légion d'Honneur. Il veut de la sorte récompenser les mérites des citoyens, tant civils que militaires, et établir une émulation civique chez les notables.
    Le 8 mai 1802, à un membre du Conseil d'État qui l'interpelle sur le bien-fondé d'une décoration qui viole les principes révolutionnaires d'égalité, le Premier Consul rétorque : « On appelle cela des hochets ; eh bien, c'est avec des hochets qu'on mène les hommes ! ».

  • stef945
    stef945     

    Franchement il y a t’il pas d’autre chose à faire de plus urgente faire baissé le chômage pour tous pour que les français retrouve du travail et leur décerner la légions d’onneur Pour avoir trouver du travail parce que c’est trés dur dans trouvé quand vous avez un certain age

  • Simon Alain
    Simon Alain     

    C'est une bonne chose sue de revenir aux sources. Il ne s'agira plus d'être le copain d'un tel ou d'appartenir à la belle société parisienne, voire plus bas encore. Cependant, pourquoi ce coup de griffe au monde militaire ? Décidément il ne fait pas bon porter l'uniforme à l'Elysée. Attention car ça pourrait lasser ceux qui le porte.

  • Flomatem
    Flomatem     

    Enfin ! Quand on voit des légions d'honneur décernées à des coiffeurs c'est vraiment n'importe quoi

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à Flomatem)

    ou la légion d'honneur décernée à Isabelle Balkany.

    virgile999
    virgile999      (réponse à Flomatem)

    Même "MIMI MATIE" a la Légion d'honneur...L'ordre des "Arts et Lettres" aurait largement suffit, et encore, où est son mérite, elle fait son métier.

Votre réponse
Postez un commentaire