En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu
 

La ministre de la Fonction publique qualifie cette mesure d'"injuste, inutile, inefficace et humiliante" dans une interview aux "Echos". Elle annonce sa suppression dans le prochain budget.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

130 opinions
  • Papichou
    Papichou     

    je voulais dire, pas de pitié , à liquider, pas de prisonniers

  • Papichou
    Papichou     

    je suis fonctionnaire et je trouve cette décision écœurante par rapport aux autres. Ces socialo communo : pa

  • Nessie37
    Nessie37     

    Effectivement. Le privé assume car c'est le privé qui crée la richesse : PIB = somme des valeurs ajoutées. Et question valeur ajoutée, le public.... no comment. ça se saurait si travailler dans le public, c'était une activité à forte valeur ajoutée....

  • Nessie37
    Nessie37     

    Je confirme. Sarkozy avait supprimé le jour de carence. Lebranchu leur remet.

  • depaos
    depaos     

    Moi suis independant et des jours de carences j'en ai 15 et encore parce que je paye une prevoyance, franchementent 1 jour de carence c'est pas la mer a boire. Par contre cette anne parceque j'ai fait 10000 euro de benefice supplementaire je me suis manger 5000 euro d'impot sur le revenu supplementaire plus 1000 euro d'urssaf, plus 1000 euro de caisse de retraite, voila comment on se fait taxer a 70% pourtant y parait que non. Pourtant je ne suis pas milliardaire et j'ai aucun patrimoine a part ma maison que je paye a credit, je bosse c'est tout. Enfin cette année, j'ai levé le pied j'en ai marre de nourrir les autres en me fracassant le posterieur

  • jojobo
    jojobo     

    Il travaille pas il parade !!! Et tous ses sbires avec y compris le première concubine, c'est elle qui est aux manettes !!! Et nous on paye......

  • jojobo
    jojobo     

    Je croyais que ce gouvernement prônait l'égalité! mais comme d'habitude ils soignent leur électorat. Quand a l'étude a la base de cette décision elle est totalement faussée d'une part par le fait que sur la dernière année le jour de carence était appliqué( il eut fallu prendre les statistiques de 2011) et d'autre part la comparaison en pourcentage qui n'est pas un critère de statistique. Dans la fonction publique les congés maladie sont considérés comme dus au même titre que les congés payes. Combien en ai-je entendu dire il me reste encore des congés maladie a prendre.... C'est connu personne n'est dupe.
    Les avantages des salariés de la fonction publique sont énormes , et le premier d'entre eux est la sécurité de l'emploi. Et tout ça paye avec nos impôts ........

  • mamily
    mamily     

    a voir si la promesse sera tenue car elle est conditionnée au prochain accord budgétaire et l'expérience des derniers mois nous a montré qu'il fallait prendre les promesses de ce gouvernement PINOCCHIO avec précaution .

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    L'absentéisme, c'est-à-dire les arrêts maladie, est de 2 à 4 jours plus élevé dans la fonction publique que dans le privé. GAG ! Le jour de carence, à été instauré début 2012. Depuis cette date, les 5,3 millions de fonctionnaires ne touchent rien lors de leur premier jour d’arrêt maladie, ce délai de carence étant de 3 jours dans le privé. Cette mesure, l’une des dernières du gouvernement Fillon, a permis une économie de 120 millions d’euros. Elle n’était pas suffisante. La logique voudrait que les jours de carence du public et du privé soient alignés. Pourquoi les fonctionnaires continueraient-ils à profiter d’un régime de faveur ?on se demande pourquoi on revient en arrière ? Dans l’hospitalier passe encore mais dans les collectivités locales, où selon la plaisanterie consacrée, il n’y a que le bois des bureaux qui travaille, on se demande bien ce qui peut justifier des arrêts 2 fois plus fréquents que dans le privé !

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    L'absentéisme, c'est-à-dire les arrêts maladie, est de 2 à 4 jours plus élevé dans la fonction publique que dans le privé. Aucun de nos présidents, depuis 1975, ne semble avoir eu la moindre capacité à gérer ce problème scandaleux des avantages des fonctionnaires, ni à serrer une autre ceinture que celle du privé !

Lire la suite des opinions (130)

Votre réponse
Postez un commentaire