En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu
 
La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu - DR

La ministre de la Fonction publique qualifie cette mesure d'"injuste, inutile, inefficace et humiliante" dans une interview aux "Echos". Elle annonce sa suppression dans le prochain budget.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
130 opinions
  • Papichou
    Papichou     

    je voulais dire, pas de pitié , à liquider, pas de prisonniers

  • Papichou
    Papichou     

    je suis fonctionnaire et je trouve cette décision écœurante par rapport aux autres. Ces socialo communo : pa

  • Nessie37
    Nessie37     

    Effectivement. Le privé assume car c'est le privé qui crée la richesse : PIB = somme des valeurs ajoutées. Et question valeur ajoutée, le public.... no comment. ça se saurait si travailler dans le public, c'était une activité à forte valeur ajoutée....

Lire la suite des opinions (130)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •