Lebranchu assume la rigueur

Alors que Jean-Marc Ayrault a évité tout au long de son discours de politique générale, mardi, de prononcer le mot "rigueur", Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, l'a évoqué ce mercredi.

BFMTV
Le 04/07/2012 à 12:29
Mis à jour le 04/07/2012 à 13:15

Si la ministre de la Fonction publique assume ses propos tenus ce matin sur RTL, et le terme de "rigueur", elle assure cependant que le mot ne s'applique pas à la feuille de route décrite par le Premier ministre à l'Assemblée nationale. Elle souligne que sa propre feuille de route doit permettre, à effectifs constants, de "régler et de réparer l'état délabré de l'école en créant des postes". Marylise Lebranchu en appelle donc au sens des responsabilités des responsables syndicaux pour "ouvrir une méthode très rigoureuse".

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?