Le tweet de Trierweiler déchaîne la twittosphère

Sitôt le tweet de Valérie Trierweiler posté, la droite s’en est donnée à cœur-joie sur le réseau social. A commencer par Eric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes, pour qui le "vaudeville entre à l’Elysée" et qui reconnaît aux socialistes le mérite "de faire beaucoup rire".

Grégoire Pelpel
Le 13/06/2012 à 13:58
Mis à jour le 13/06/2012 à 14:16

Nadine Morano, affirme, elle, que "si les Français regrettent déjà Nicolas Sarkozy", ils finiront par regretter Carla Bruni-Sarkozy. Du côté de la gauche, peu de tweets. On préfère minimiser l’affaire et l’évoquer indirectement, comme David Assouline en appelant à voter Ségolène Royal, soutenue par le PS et le chef de l’Etat. Mais, comme souvent sur Twitter, l’affaire fait surtout rire. Inspirés, certains détournent une célèbre formule d’Arnaud Montebourg. Et si le principal défaut de Ségolène Royal était son compagnon, désormais le principal problème de François Hollande serait sa compagne.

Dallas à l'Elysée

D’autres reprennent la formulation du tweet de Valérie Trierweiler pour souhaiter "Courage à Jean-François Copé qui n’a pas démérité, qui se bat aux côté de Nadine Morano depuis tant d’années dans un engagement désintéressé". Enfin certains internautes nous apprennent que "même le New York Times évoque le tweet de Valérie Trierweiler", avant de demander quand se jouera une adaptation au cinéma de Dallas à l’Elysée.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Selon vous, le gouvernement Valls conduit-il une politique d’austérité?