En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

par Thierry Lévêque PARIS (Reuters) - La condamnation de l'ancien président Jacques Chirac, sans précédent dans l'histoire de la République...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • os66car
    os66car     

    En 1958 DE GAULE à mis en place une nouvelle république la V°en 1968 par le biais d'un référendum d'une manière élégante il a quitté le pouvoir car il voyait qu'il allait ètre boufé par tous ses courtisans Balladur Giscard
    Chirac et d'une certaine et d'une certaine manière Mitterand qui n'aurait pas pu s'en servir comme faire valoir. Aujourd'hui ça sent la fin de la 5°Il faudrait un nouveau Général pour éliminer tout ces parasites gauche et droite confondue.Versaille ne les éberge plus mais tous ces coutisants de droite et de gauche pourraient un jour reprendre la route de Paris sa ira plus vite car on met moins de place dans les charettes

  • nedimo
    nedimo     

    pourquoi l ump est contre? il creer immediatement une loi president ou pas !!!

  • odine
    odine     

    vous aurez au moins permis de faire prendre conscience aux élus que le bon temps ou rien ne se savait est terminé. Avec cette condamnation, trop tardive, nous devons espérer plus de clarté sur tous les sujets. Personne n'en parlait dans les différents programmes ?? et aujourd'hui tous les prétendants vont l'ajouter à leur longue liste de promesses. Ah çà à du bon les élections, tous le monde ouvre les yeux, dommage qu'ils les referment dès qu'ils sont au pouvoir et çà vaut pour tous les partis.

Votre réponse
Postez un commentaire