En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le budget rectificatif 2012 rejeté par les sénateurs
 

PARIS (Reuters) - Le Sénat, où le gouvernement ne dispose pas de majorité stable, a rejeté samedi le projet de loi de finances rectificative 2012 qui...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • BaisesaufpourEUX
    BaisesaufpourEUX     

    Les députés rejettent la fiscalisation de leurs revenus non utilisés à des fins professionnelles------------------vendredi 13 juillet 2012 08:38----------------- La commission des finances de l'Assemblée nationale a rejeté un amendement du député de centre-droit Charles de Courson visant ___________à fiscaliser la partie de l'indemnité représentative des frais de mandat___________ (IRFM) qui n'est pas consacrée à des dépenses professionnelles._________________________________ Le rapporteur général Christian Eckert (PS) et le président de la commission Gilles Carrez (UMP) se sont prononcés contre l'amendement.----------------------------------------------------- Ce n'est pas vraiment ce qu'on appelle montrer l'exemple___________. Alors que le projet de loi de finances rectificative pour 2012 (PLFR 2012) prévoit 7,2 milliards d'impôts supplémentaires, dont plus de la moitié supportés par les ménages, ----------------------la commission des finances de l'Assemblée nationale a rejeté un amendement______________ déposé par le députe Charles de Courson (groupe UDI, présidé par Jean-Louis Borloo)___________ qui demandait la fiscalisation des revenus des députés non utilisés __________________à des fins professionnelles.---------------------------------------- En d'autres termes, les députés, qui touchent l'indemnité représentative des frais de mandat______________ (IRFM), auraient pu être imposés sur le revenu pour la partie de l'IRFM _____________qui n'est pas consacrée _____________aux dépenses nécessaires ----------------------dans le cadre de leur mandat et qui ne sont pas remboursées ou prises en charge par l'Assemblée nationale.-----------------------------------------------

  • BGTROM
    BGTROM     

    Pourquoi ont-ils rejeté ce budget...? Peut être parce qu'il n'y était pas prévu la diminution de leurs indemnités substantielles?? Non, là je rêve..ils n'ont pas voté car ce budget ne nous niquait pas assez la gueule, simplement. Tous des voleurs et inutile de leur chercher des excuses, ils ne servent à rien sinon à nous enfumer.

  • frileux
    frileux     

    Les socialistes sont trop frileux, il faut supprimer la niche COPE et non la raboter, supprimer les allégements de charges des grosses sociétés "allègement FILLON". elles sont des assistées...........ça se chiffre en million d'euros.............

  • ww.Patriote
    ww.Patriote     

    Je partage dans l'intégralité les deux commentaires ci-dessous. Le vocable sénateur porte bien son nom (senex = vieux). On recase tous les anciens ministres ou autres personnages soit disant importants, afin de leur constituer une retraite dorée à nos frais bien entendu. Ces gens là on des avantages a faire pâlir certains d'entre nous. 11.540 net/mois, (que la moitié imposée) SNCF, RATP, Air France, gratis. Prime ordinateur 1000/mois (tout à fait fictive). Un mandat 6 ans 1860/mois de pension. La liste n'est pas exhaustive...... Dans le privé après 40 ans et plus de labeur 1500/mois, et encore.
    Absentéisme record, seuls 90 sont assidus, certains ne mettent jamais les pieds au Palais du Luxembourg. USA 100 sénateurs pour 310 millions, chez nous 348 pour 65 millions, no comment. A supprimer, mais ce n'est pas pour demain. Le changement c'est pour plus tard.....
    J'allais oublier une cagnotte de 3 milliards d'euro dort au Palais, honte à eux et tous ces affreux politicards que l'on engraissent.

  • jospic
    jospic     

    tout à fait d'accord avec vous.le sénat ne sert à rien.alors,supprimons-le.ça fera d'importantes économies c'est sur.

  • gsf-600
    gsf-600     

    Le Senat ne sert strictement à rien puisque de toute façon, l'Assemblée a le dernier mot. Quand est-ce que quelqu'un posera haut et fort la question de l'utilité du Senat et remettra en cause son existence? Les economies seraient condiderables et pour un fois pas faites sur le dos du travailleur modeste.

Votre réponse
Postez un commentaire