En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marine Le Pen lors d'un meeting à Bordeaux le 1er février 2014.
 

La candidate du FN dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie s'est justifiée jeudi soir, après avoir refusé de participer à Des paroles et des actes sur France 2.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • brindacierfifi12
    brindacierfifi12     

    BRAVO MADAME !

  • librepenseur
    librepenseur     

    MLP a eu la force et le culot de dire "non" a Mr Pujadas, qui agissait sous pression de l'UMPS. Cela me rassure qu'elle saura aussi dire "nein nein nein" la ou il le faut.

  • librepenseur
    librepenseur     

    Avec maintenant 42% au deuxième tour dans le sondage pour la régionale, c'est ce qu'on appelera désormais dans les écoles de sciences politiques : "l'effet Pujadas" !!

  • maxdekero
    maxdekero     

    Elle se dégonfle a part faire le show devant ses sympathisants qui réfléchissent pas et faire du blabla sans contradicteurs devine la belle affaire du FN MDR

    ArthurH95
    ArthurH95      (réponse à maxdekero)

    MLP est certainement la personnalité la plus combative du microcosme politique français !

  • Juillet48
    Juillet48     

    passer 2 jours avant la date limite d'égalité complète des temps de parole dans une émission TV à forte audience, seule sans réel opposant contradicteur, c'est un déséquilibre évident pour ses opposants concurrents principaux de la région incriminée. Leur demande de participer qu'en parti d'ailleurs à cette émission n'avait rien en soit d'illogique. C'était si évident que l'après midi elle disait oui mais son revirement de dernière minute est chez elle pour le moins suspect de calcul politicien.

  • Jojobo
    Jojobo     

    Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

    Je ne me rendrai pas ce soir à cette mascarade qu’est devenue depuis quelques heures l’émission de M. Pujadas « Des paroles et des actes ».

    En effet, alors que M. Pujadas et son équipe ont lourdement insisté pour que j’accepte leur invitation, et que la structure de l’émission était calée, comme c’est la tradition, depuis déjà plusieurs jours, un mail adressé à mon attaché de presse à 23h40 cette nuit nous apprenait que, se soumettant aux exigences posées hier par MM. Cambadélis et Sarkozy, M. Pujadas rallongeait l’émission (déjà très longue) d’un débat sur les régionales de 45 minutes avec MM. Bertrand et de Saintignon, excluant d’ailleurs sans raison les autres candidats à cette élection.

    Confrontée à cette méthode cavalière et méprisante, j’ai dans un esprit de conciliation proposé alors que ce débat régional se substitue au débat politique déjà prévu avec les représentants de l’UDI et du PS.

    Avec une arrogance inouïe, M. Pujadas a cru pouvoir, pour la deuxième fois, me mettre devant le fait accompli, ce qu’il a admis lui-même ne jamais faire pour les autres responsables politiques.

    Parce que je représente des millions d’électeurs français qui ont droit à la considération et au respect du service public, à moi, M. Pujadas, on n’impose rien. Surtout quand ces changements de dernière minute visent à obéir aux caprices du système UMPS, système qui n’a pourtant pas à se plaindre, trustant déjà près de 95% du temps d’antenne politique dans le pays.

    Il me tarde plus que jamais de débattre avec tous ceux qui le voudront bien, et d’abord avec mes adversaires aux élections régionales en Picardie-Nord-Pas-de-Calais, mais dans des conditions plus sereines et sur d’autres plateaux, comme c’est déjà prévu très prochainement.

    L’amateurisme et la servilité de M. Pujadas ont transformé aujourd’hui l’organisation de cette émission en véritable pantalonnade. Y participer dans ces conditions serait indigne du respect dû aux Français, décidément mal traités par leur service public de télévision qu’ils financent pourtant par leurs impôts.

    Je me tiens à la disposition des trois Français initialement invités à me questionner et à qui M. Pujadas comptait désormais royalement accorder 5 minutes de débat chacun, pour répondre à leurs légitimes préoccupations.

    Se faire respecter est le début de la reconquête démocratique par le peuple français.

    ArthurH95
    ArthurH95      (réponse à Jojobo)

    fermez le ban !

  • unique arthur
    unique arthur     

    la meilleure analyse a été faite par M. Thiery Arnault chef du service politique de BFMTV ,une analyse logique indépendante, merci Monsieur d'être impartial et objectif ce qui est loin d'être le cas de tous!!!

    ArthurH95
    ArthurH95      (réponse à unique arthur)

    vous aussi êtes diplômé de l'école du rire ?

    meeps
    meeps      (réponse à unique arthur)

    analyse indépendante . Mort de rire !
    La meilleure analyse et bonne .Depuis quand BFM est neutre l'ami !
    Mag and News Co, le groupe de presse constitué qui regroupe Libération, L'Express, la chaîne d'information basée en Israël i24, ainsi que les titres de Marc Laufer, comme 01net. et bfm ,Rmc, lol "

  • mamily
    mamily     

    Je ne vois pas pourquoi elle devrait avoir honte de ses propos envers Hollande au parlement européen !! En France la droite et la gauche ont maintenu un système électoral qui exclut 25% des français de représentation nationale et de droit d expression !! Hollande et ses accolytes refusent de prendre en compte l opinion des français ! Son élection démocratique au parlement européen est une tribune ou elle peut s exprimer au niveau de la représentativité de son électorat elle aurait eu tort de rater cette occasion d affronter Hollande !! Et puis les européens ne devraient pas s offusquer de son intervention après tout elle s exprimait aux dirigeants européens puisqu ils nous imposent leur dictat

    Baslieux
    Baslieux      (réponse à mamily)

    Son droit à l’expression n’est évidemment pas contestable, mais quand on est une élue responsable on n’insulte pas le Président de la République Française en le traitant de vice chancelier de Mme Merkel par exemple, alors qu’il y a largement matière à critique avec sa politique et ses résultats. C’est de la simple politesse républicaine, mais cela échappe complètement à Madame Le Pen qui n’a d’autres arguments que l’injure et la démagogie.

  • jogny
    jogny     

    Aucune parole et aucun acte de la part de Mme Le Pen , la preuve hier soir , vaste programme au FN !!.

    mamily
    mamily      (réponse à jogny)

    La mauvaise foie de gauche toujours à l oeuvre

    Jojobo
    Jojobo      (réponse à mamily)

    en pays carmausin qui ont été les1ers a les subir ,il est deuxdictonsqui en disent long !
    socialiste carmausin ,tout pour moi rien pour le voisin
    socialiste carmausin fait les poches à son voisin ...
    c'est dans les gènes y'a riena y faire !

    mamily
    mamily      (réponse à jogny)

    La mauvaise foie de gauche toujours à l oeuvre

    jogny
    jogny      (réponse à mamily)

    Non ce n'est que la réalité d'un abstentionniste !!

  • Baslieux
    Baslieux     

    Jojobo : J’espère que la saturation au copier coller n’est pas le seul argument que le FN puisse faire valoir, ni le reflet de sa conception de la démocratie et de la liberté d'expression

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire