En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le parti communiste durcit le ton contre le gouvernement
 

PARIS (Reuters) - Le Parti communiste français durcit le ton contre le gouvernement cent jours après l'élection de François Hollande, critiquant sa...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • prolétaire38
    prolétaire38     

    Du temps de Sarkosy,22 ministres,mais 22 aux ordre, une seule parole, Sarkosy 1er,une seule direction le mur,les ministres aujourd'hui travaillent pour demain pour redresser la France,c'est pas simple car le mal a été fait et il n'est pas simple de réparer les dégâts du Sarkosisme.Des ministres PC sont indispensable à cette reconstruction.

  • DD146
    DD146     

    c est trop tard vous avez voter

  • ldvinc35
    ldvinc35     

    2% ...pas plus..!

  • 13082012
    13082012     

    Qu'es ce que tu nous emmerdes avec la blondasse lepen, rien à branler de la grosse le pen qui s'est gaufrée aux législatives. La présence de mélenchon dans le pas de calais aura au moins servit à ça! dégager la castafiore des fachos.

  • figthers
    figthers     

    je comprends pas il fait ce qu'il faut HOLLANDE nan ?? il taxe tous ceux qui bossent pour redonner l'argent à ceux qui en foutent pas une. Ca devrat plaire au PC pourtant ??

  • alexis9876
    alexis9876     

    pourquoi tu pensais que ces "esprits brillants" allaient faire se pénible boulot par nationalisme. en plus du cumul des mandats, le cumul des rémunérations est monnaie courante chez nos politiques et leurs cercles familiaux et cercles d'amis. En fin de compte ils gagnent beaucoup mieux leur vie que les patrons de PME et PMI sans que personne ne leur casse les c...

  • Pony68
    Pony68     

    @FRANCE64,qui a conduit une politique qui a mener les hommes et les femmes de notre beau pays sur le chemin du désespoir ? Ce pas en quelques mois que les Français retrouveront espoir et confiance dans les dirigeants politiques de droite comme de gauche.Les Roms ne sont pas,le problème principale à régler,l'emploi,le pouvoir d'achat,le retour à la justice et à l'égalité,je veux croire que l'équipe en place,travaille sur ces sujets plus important, le droit de vote des étrangers aux élections municipale,ne doit pas nous faire peur car il redonnerai une autre vision de la fraternité indispensable pour redevenir un grand pays.Les communistes,permettront au programme socialiste a ne pas oublier ses promesses d'espoir.

  • Charlène d'Angevin
    Charlène d'Angevin     

    Ou il est le Mélanchon sous marin du PS pour tenter de fotre Marine Le Pen à terre???

    Et dire qu'il y a des Français qui votent encore pour ces mecs!!! De Gaulle avait raison les Français sont des veaux ...

  • geanski
    geanski     

    Le président normal François Hollande a créé une commission de rénovation et de déontologie de la vie publique. Cette commission est chargée de proposer les réformes et répondre aux préoccupations exprimées par le Président de la République dans une lettre, et de formuler toutes les autres recommandations qu'elle jugera utiles. Elle remettra son rapport au Président de la République avant le 15 novembre 2012



    Voici la liste des membres de la commission :

    M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, est nommé président de la commission instituée par le présent décret.

    Sont nommés membres de la commission :

    M. Olivier Schrameck, président de section au Conseil d'Etat ;

    Mme Chantal Arens, présidente du tribunal de grande instance de Paris ;

    Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre ;

    Mme Julie Benetti, professeure à l'université de Reims ;



    M. Jean-Claude Casanova, membre de l'Institut, président de la Fondation nationale des sciences politiques ;

    M. Jean-Pierre Duport, préfet de région honoraire ;

    M. Jean-Louis Gallet, conseiller à la Cour de cassation, vice-président du Tribunal des conflits ;

    Mme Marie-Christine Lepetit, chef du service de l'inspection générale des finances ;



    Mme Wanda Mastor, professeure à l'université Toulouse-I ;

    M. Ferdinand Melin-Soucramanien, professeur à l'université Bordeaux-IV ;

    Mme Agnès Roblot-Troizier, professeure à l'université d'Evry ;

    M. Dominique Rousseau, professeur à l'université Paris-I ;

    Mme Hélène Ruiz-Fabri, professeure à l'université Paris-I.

    Est nommé rapporteur général de la commission : M. Alain Ménéménis, conseiller d'Etat.


    Monsieur Jospin sera rémunéré à hauteur de 122.000EUR pour ce travail difficile, Madame Bachelot 92.000EUR et les autres auront 80.000EUR. La presse bienveillante n'en parle pas.



    Mais ce n'est pas tout : Il est écrit dans le décret n° 2012-875 : La commission peut entendre ou consulter toute personne de son choix,


    Ces personnes nommées « Consultants » toucheront une indemnité de 35.000EUR pour leurs conseils
    34 ont déjà été nommés dont voici deux noms :



    Mme Sylviane Agacinski philosophe épouse de Mr Jospin

    Mr Pierre Bachelot Fils de Mme Bachelot


    La commission va coûter au contribuable : 2.444.000EUR sans compter les frais annexes de ces personnes.
    Le président normal fait travailler les copains et copines.

  • HOHUSSE
    HOHUSSE     

    Pas de représentant du PCF au gouvernement, donc ils râlent. Ils faut les comprendre ... eux aussi ils veulent en "croquer". Flamby en à donner pour les verts, mais pas les communistes; c'est trop dur !!!!

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire