En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le parquet de bordeaux n'a pas pris de décision à l'égard de nicolas sarkozy
 

Le parquet de Bordeaux a indiqué vendredi qu'il n'avait « pris aucune décision » sur ses futures réquisitions dans l'affaire Bettencourt, en réponse à des informations assurant qu'il avait déjà requis un non-lieu en faveur de Nicolas Sarkozy, mais il n'a pas démenti qu'il pourrait aller dans ce sens.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

47 opinions
  • CRT
    CRT     

    Pour CNN François Hollande est « un terrible gâchis »pour la France
    Un article édifiant de la célèbre CNN, référence mondiale de l’info, décrit en détail les problèmes de François Hollande, son manque de charisme, son absence de vision politique et tout le mal qu’il fait à la France.
    Un article qui illustre parfaitement la manière dont notre président est perçu dans les autres pays. Quand la vérité saute aux yeux des journalistes étrangers, les médias français font semblant de ne rien voir…
    Rien n’est à jeter dans cet article incroyable de CNN, publié par l’Universitaire en Sciences Politiques, John Gaffney, intitulé, « Pourquoi Hollande doit faire preuve d’un leadership plus clair ». Pourtant, vous n’en entendrez pas parler par les journalistes/militants actuellement en action dans vos téléviseurs.





    Selon l’auteur de ce portrait au vitriol, l’accession au pouvoir de François Hollande est « un terrible gâchis » pour la France qui dispose d’atouts géopolitiques et économiques majeurs, mais qui fonce droit dans le mur avec un président girouette. Il explique que les socialistes français disposent désormais de l’ensemble des pouvoirs politiques mais que«dans ses huit premiers mois au pouvoir, Hollande n’a pratiquement rien fait. Il se comporte comme un lapin étourdi par les phares d’un véhicule venant en sens opposé, qui s’appelle la dure réalité économique. »

    La CNN explique l’incompétence et les résultats lamentables de François Hollande par trois principaux problèmes de notre flan national :- Le premier est qu’il n’a pas de projet. Des dizaines de milliers de personnes perdent leurs emplois chaque semaine et cela va de pire en pire », nous explique l’article sans concession. Sur la dette de l’état, le professeur est également perplexe. « Pas la moindre mesure adéquate n’a été mise en place, ni même proposée, lors de ses huit mois à son poste », s’indigne le papier de CNN.





    - Le second problème de Hollande est qu’il lui manque la volonté politique de mettre fin à l’impasse de la société française : rendre l’industrie plus compétitive, réduire les dépenses de l’état. John Gaffney explique avec une lucidité déconcertante que Hollande ne pourra jamais débloquer la société car les Français qui ont voté pour lui sont des fonctionnaires et autre intermittents du spectacle et qu’ils n’accepteront jamais les mesures d’assainissement du budget de l’état. « Il a commis l’erreur de raconter à tout le monde qu’il pourrait résoudre les problèmes du pays sans soucis, en taxant les super riches, mais il n’arrive même pas à mettre cette mesure en place. Donc il taxe juste tous les autres. [...] Il se retrouve désormais confronté à la plus difficile des situations parce que plus personne ne croit un mot de ce qu’il dit. »





    - Le troisième et fondamental problème de Hollande est qu’il ne comprend pas la nature de la fonction qu’il occupe, celle de Président de la République française. Dans son message de bonne année, il s’est comparé à un capitaine de bateau. Mais il doit en ÊTRE un, pas seulement DIRE qu’il en est un. La fonction de Président de la République française est un mélange très complexe de politique et de symbolique. Mais elle est fondamentalement liée au leadership ; il devrait DIRIGER, non pas suivre. »
    Si les journalistes d’Itélé et de BFM TV pouvaient avoir la clairvoyance de ceux de la CNN…

  • escarmouche
    escarmouche     

    LES FRANCAIS L ONT REPUDIE COMME LA PUTE DIPLOMATIQUE QU IL ETAIT

  • escarmouche
    escarmouche     

    SARKO A JUSTE REAPROVISIONNE LES BANKS AVEC AVEC L INTERVENTION DE L ETAT SANS AUCUNNE CONTRE PARTIE NI AUCUNE REGLEMENTATION ALORS ARRETER VOTRE PROPAGANDE PERIME ET PITQYABLE DU SUPER SARKO QUI NA EN REALITE LAISSE Q UNE RUINE NATIONAL

  • escarmouche
    escarmouche     

    QUAND RIEN NE VA PLUS LE SISTEME MEDITICOLIBERALE A LE CULOT DE VOULOIR NOUS REFARE VIVRES LE CAUCHEMAR DE LA REPUBIQUE BANANNIIERE DE SARKO AVEC UNE JUSTICE VEROULLE OU L IPUNITE DES RACAILLES EN COL BLANC ETAIT GARANTIE

  • bien sur
    bien sur     

    Nous savons que l'oligarchie de gauche fera tout pour empêcher Sarkozy de revenir.

    Il n'y a aucun doute que Nicolas Sarkozy pourrait rebondir sur la scène internationale; il va "faire des conférences internationales, car n'en déplaise à beaucoup, il est apprécié et a remis la France au niveau mondial des interlocuteurs qui comptent". D'autre le verrait même "président de l'Union Européenne, ce ne serait pas mal avec toute la fougue qu'il a mis durant la crise".
    D'autre le verrait bien prendre sa revanche, après cinq ans François Hollande? La France sera au plus bas( s(il n'y a pas la révolution avant ) "Il pourra aussi faire ce qu'on lui a fait, critiquer le bilan, insister sur toutes les promesses intenables du président sortant, il aura de quoi remotiver ses troupes, les siens, et ceux qui l'ont lâché injustement par ras-le-bol ou par intérêt. Il peut gagner en 2017." "Après le fiasco de la gauche au pouvoir, il remportera les primaires à droite. Et remportera dans la foulée la prochaine présidentielle comme rempart au Front National et sauveur de la gabegie socialiste!"

    Plus loin encore dans la fiction-anticipation, certain prédit au déçu de 2012 un destin "comparable à celui du Général de Gaulle, le peuple prochainement exsangue le suppliera de revenir pour le salut de la Nation."
    À chacun ses utopies..

  • frisco
    frisco     

    Et ses problèmes avec la justice ne font que commencer .

  • gan
    gan     

    quand Sarkozy était face à une crise financière mondiale, les journaux de gauche ne trouvaient rien de mieux que d'analyser le gestuelles de Sarkozy quand ils l'interviewaient sur la crise. Aujourd'hui aucun de ses journalistes de gauche ne prend le temps d'analyser le comportement de Hollande face à cette crise qui continue. Il est vrai que c’était l'époque de l'antisarkozysme hystérique de cette gauche médiatique.

  • CRT
    CRT     

    Nicolas Sarkozy s'est beaucoup dépensé au niveau mondial et européen pour tenter d'éteindre l'incendie d'une crise mondial encore jamais connu.
    Lorsque la banque américaine Lehman Brothers s'effondre le 15 septembre 2008, mettant le feu à la planète finance, Sarkozy préside l'Union européenne. Il s'est beaucoup activé pour fédérer des Européens divisés.
    De l'avis général, le bilan de la présidence française de l'UE a été "bon", Nicolas Sarkozy "s'est montré réactif" face à une chancelière allemande Angela Merkel "qui l'était moins".
    En organisant un sommet de la zone euro, en octobre, Sarkozy avait mis en branle une réaction européenne dans une situation très tendue, quand le secteur bancaire était au bord du gouffre .
    Parallèlement, il se fait le promoteur d'une "remise à plat" du système financier international.

  • gan
    gan     

    Dans votre explication vous oubliez un détail important ( la brutalité de la crise après 2007 qui a déstabilisé tous les gouvernements de monde ) pour cette raison ,Sarkozy n'a donc pas pu faire la politique qu'il avait promise en 2007. Si savait été Ségolène Royal, ou Hollande qui avaient du affronter la brutalité de cette crise, je pense que les dégâts aurait été dramatiques pour le petit français que nous sommes.

  • romarine
    romarine     

    Laissons la justice faire son travail. En cas d'absence de preuves il serait légitime que N. SARKOSY ne soit plus inquiété dans ce dossier délicat.
    Quant aux mauvais sondages je pense que n'importe quel président dans l'état actuel de notre pays en serait aux même taux. Ce n'est pas la personnalité de l'homme qui est jugé mais les difficultés économiques qu'il affronte et surtout les résulats. Si N. SARKOSY était au pouvoir actuellement la sanction des français serait la même. N'oublions pas quand même qu'il a été battu non pas sur son côté bling-bling comme certains voudraient nous le faire croire mais sur son manque de résultats face à la crise et notamment au taux de chômage qu'il nous avait promis en 2007 de ramener à 4 ou 5 % et au pouvoir d'achat des français qu'il voulait augmenter.

Lire la suite des opinions (47)

Votre réponse
Postez un commentaire