Le non-cumul des mandats : une promesse difficile à respecter

Chaque député socialiste à l’Assemblée nationale doit en principe abandonner ses mandats locaux. Mais à peine élus, il semblerait que les députés tournent le dos à l’une des grandes promesses de campagne de François Hollande.

Jeremy Brossard | Timothée Le Blanc
Le 30/06/2012 à 9:07
Mis à jour le 30/06/2012 à 9:21

Les députés PS se sont pourtant engagés par écrit pour respecter ce code de bonne conduite. Ils ont jusqu’au mois de septembre pour abandonner leurs mandats locaux. La centaine d’élus PS concernée par cette disposition espère une loi qui s’appliquerait à tous les élus.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Cure d'économies: le gel du point d'indice des fonctionnaires est-il justifié?