En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French right-wing Les Republicains (LR) party's president Nicolas Sarkozy looks on during a campaign meeting for the party's top candidate in the upcoming regional elections in the Pays-de-la-Loire region, Bruno Retailleau (not pictured), on November 9, 2015, in Andard, north-western France
 

Quelques minutes après 20h, ce dimanche, Nicolas Sarkozy s'est empressé de réagir depuis le siège des Républicains. Avec un message: ses listes ne se retireront pas avant le second tour. Mais le message ne passe pas auprès de tout le monde dans sa famille politique. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • grognon
    grognon     

    L'unité de la Droite vacille, la place au deuxième tour de l'élection présidentielle n'est pas acquise (la droite a fait son plein).Hollande va probablement faire un deuxième mandat.

  • zozo85
    zozo85     

    Comme Sarkozy ne veut pas fusionner donc il ne veut pas de la gauche résultat les électeurs de gauche (comme leurs idées ne seraient pas représentées comme cela aurait été le cas si il y avait eu fusion) devrait aller voter blanc dimanche prochain.
    C'est aux électeurs du Nord de prendre leurs responsabilités en suivant ou non les les politiques.

  • bouledog
    bouledog     

    Entièrement d'accord avec son analyse , pas de fusion , ni de magouilles avec les socialistes
    les Français ne comprendraient pas de s'associer avec des personnes qui n'ont pas la même optique , pas question de baisser son froc , voter soi-disant pour sauver la France n'est que foutaise , c'est le peuple qui va décider le 13/12

    grognon
    grognon      (réponse à bouledog)

    Vous la jouez facile, le PS retire sa liste dans le Nord et à Paca sans discussion, le gros perdant de ces élections, c'est la droite, elle ne gagnera au mieux que la moitié des régions, la participation au deuxième tour des présidentielles est loin d'être acquise, la droite a fait son plein de voix, elle n'a plus de réserves.

    Andréjean
    Andréjean      (réponse à bouledog)

    Surement nous avons pas les même valeurs nous somme pour plus de partages malheureusement la politique de gauche actuellement ne peut s'appliquer d'un pays laisser presque en ruine par petit Nicolas qui pose en donneur de leçon qui a laisser en 5 ans une ardoise de 600 milliards et bien d'autres chose et surtout bafoué le vote du traité de 2005 du non a prés de 55 % et comme un roi lui a dit oui ,et bien oui nous avons pas les même valeurs et je préfère l'autre ni que ceux qui méprise les gens qui ne pensent comme eux

Votre réponse
Postez un commentaire