En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Moins de risque de manque d'eau cet été
 

PARIS (Reuters) - Le mauvais temps et la pluie qui ont touché la France au printemps ont comblé le déficit des nappes d'eau souterraines, éloignant...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • .realiste
    .realiste     

    Et ses 2800M3 a hectare pour vider les nappes

  • luc luc
    luc luc     

    Le manque d'eau qui alerte les services de l'état et les journalistes est principalement lié à l'activité agricole, puis industrielle, nucléaire et usage individuel (jardinage, lavage de voiture).
    Ce qui est occulté, c'est que les consommations ne sont jamais à la baisse et qu'une pluviosité plus importante en cette saison ne limite en rien les consommations. Ce qui doit alerter tout le monde c'est l'état les nappes phréatiques au printemps et en été, car cela donne au printemps un bilan hydrique avec la capacité de remplissage des nappes et en été la régulation des usages. Ce qui serait INTELLIGENT c'est de partir de l'état des lieux au printemps qui détermine les usages DE TOUS en été, période critique!

  • sucette
    sucette     

    Pourvu que l'on n'entende pas se plaindre parcequ'il y a trop d'eau, On a l'impression que tout est sujet à plainte, regardez la vidéo sur FRANCE 5 les enfants de l'exode, cela vous aidera peut être à supporter tous vos petits embêtements

  • a3assskari
    a3assskari     

    Mostapha

Votre réponse
Postez un commentaire