En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le gouvernement prend des pincettes sur le dossier des retraites
 

par Emmanuel Jarry PARIS (Reuters) - À quinze jours d'une conférence sociale qui promet d'être houleuse, le gouvernement français s'efforce de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Dan716
    Dan716     

    Les régimes de retraite de nos élus et de leurs amis (personnels des assemblées), du Conseil économique et social etc. Offrent à leurs bénéficiaires des avantages aussi révoltants que les privilèges octroyés à ceux des régimes spéciaux. Or ces élus, qui sont en principe les garants de l'application de la Constitution et du respect de la Déclaration des droits de l'homme, profitent de rentes de situation qui constituent autant d'inégalités flagrantes. En effet, s'il y a un secteur où l'on rencontre plus fréquemment qu'ailleurs des retraites aux sommes considérables, c'est bien, grâce au jeu des carrières successives et des cumuls, parmi les élus et les hauts fonctionnaires ! Un seul exemple : pour 1€ cotisé, un député en touchera 6...contre 1,5€ dans le régime général ! Quant aux allocations de chômage, pendant leurs mandats, les parlementaires doivent verser 0,5% contre 2,4% pour les salariés du privé... mais si ce même député est battu aux législatives, il pourra quand même bénéficier pendant 6 mois d'un "revenu de transition" équivalent au traitement mensuel qu'il touchait sur les bancs de l'Assemblée, soit environ 5400€ (montant dégressif qui atteint toujours 20% de cette somme au bout de 4 ans ! Et si pendant cette période il retrouve un emploi moins bien payés, un différentiel lui sera versé... et si en plus, ledit député a également été fonctionnaire, professeur en médecine, tout en occupant les fonctions de sénateurs et qu'il ait pu continuer à garder sa chaire à la faculté et rester chef de service à l'hôpital... voir en plus, 15 ans au Conseil régional, avec les moyens de cotiser au maximum de la caisse complémentaire, plus la présidence pendant cinq ans d'une société d'économie mixte... et bien évidemment un député est presque toujours maire... je vous laisse imaginer après le cumul de toutes ses différentes retraites, la rente qu'il sera en droit de toucher !!! Et ces gens là veulent donner des leçons de solidarité et de répartition, alors qu'ils ne partagent rien, ils prennent ! Ils ne servent pas l'Etat, il se servent !

  • Alain du 50
    Alain du 50     

    Tous dans la rue pour l'abolition des privilèges!

    Demandons et exigeons de la part de nos élites une vraie justice pour les retraites, cad alignement complet et total du public sur le privé, fin des régimes spéciaux, surtout ceux des élus, limitation des très hautes retraites, car a ce niveau le patrimoine et rentes sont déjà construits, etc.

    4 AOUT 2013, Le Peuple sera dans la rue.

  • mary60350
    mary60350     

    holala ! moi j attend ma retraite a 59 ans j ai droit a rien en ce moment ,si juste 253 euros d assedic en ayant bosser toute ma vie , mais ayant eu des périodes de chomage ,je suis veuve c est ce qui me paye mon loyer la reversion de mon mari !je suis dégouté de tout cela , il y a des personnes qui on jamais bossés et qui s en sortent mieux que moi et ont droit a toute les aides ! vive la france

  • l'avare de la république
    l'avare de la république     

    Il faut revoir les retraites des gouvernants : président de la république, ministres, députés, sénateurs,conseillers régionaux et départementaux qui sont calculés d'une façon très avantageuse voir scandaleuse au vue de la durée de cotisation et des sommes versées, voir la suite :
    A l'heure où les Français sont appelés à travailler plus longtemps, députés et sénateurs, eux, cumulent les avantages.
    1.550 euros de retraite au bout de cinq années de cotisation : le régime de retraite des députés est particulièrement favorable. Selon les chiffres communiqués par l'association Sauvegarde retraites, un parlementaire peut ainsi toucher, après 5 ans, autant qu'un salarié du privé après 40 années de cotisations.

    La pension des députés est calculée au prorata de la durée des annuités acquises, dans la limite d'un plafond élevé progressivement à quarante et une annuités en 2012.

    Les députés, comme les sénateurs, ont la possibilité de cotiser double pendant quinze ans. Les députés peuvent cotiser 1,5 fois les cinq années suivantes, tandis que les sénateurs peuvent acquérir "par demi-cotisations deux annuités et demie au cours des cinq années suivantes", selon le site du Sénat.

    Globalement, la pension moyenne pour un député est de 2.700 euros nets par mois, celle d'un sénateur de 4.442 euros nets.

  • jospic
    jospic     

    et l'évasion fiscale,on s'en occupe quand?là il y a de l'argent à faire rentrer,mais visiblement,ils sont moins pressés.

  • cvtuyne
    cvtuyne     

    RETRAITE BIDON A 4 000 EUROS PAR MOIS
    Par décret, le président de la République, son ami François Hollande, a réintégré Claude Bartelone dans le corps préfectoral --où il ne figurait plus depuis 25 ans.Un mois plus tard, il pouvait en conséquence prendre sa retraite de préfet honoraire hors cadre et hors classe !
    Ces infos sont exactes et vérifiées!
    ci-joint, sur le site officiel gouvernemental:
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006061224&dateTexte=20091002

  • la riposte du peuple
    la riposte du peuple     

    c'est de la faute à hollande , rien n'a été décidé qu'on invente déja en attribuant à hollande la paternité d'une discussion qui n'aura lieu que dans 15 jours ,n'est-ce pas marrant ? à droite le bilan de sarkozy etant si négatif qu'ils anticipent avant une discution avec les partenaires sociaux , c'est vrai que sous sarkozy ils n'existaient pas , qui a fait la réforme qui ne sera pas financée à l'orizon 2020 c'est le nain et son équipe de bras cassés , foutez la paix à hollande car il ne peut pas faire pire que sarkozy quoiqu'il arrive . " l'autre sa femme ne veut plus de lui c'est la faute à holland" boutin a épousée son cousin c'est la faute à hollande puis quoi encore sarkozy a volé c'est encore lui

  • legaulois
    legaulois     

    A 20.000 euros mensuels, çà donne des salaires antérieurs à 35 - 37000 euros et çà il n'y pas beaucoup de salariés français qui les perçoivent ! Bien malheureusement d'ailleurs car ce sont eux qui paient l'impôt sur le revenu dont bénéficient ceux qui n'ont pas de boulot et les petits salaires via les charges sociales ...

  • raspoutine69
    raspoutine69     

    est simple ont donne beaucoup à certain ceux qui ont connu une belle carriere donc une grosse retraite 10 à 20 000 euros par mois et les autre sil ni a plus sous alors que ce système à été organisé par de vrais travailleur !!!! pour survivre à l'époque il suffit de plafonfonné pour tout le monde le montant total de la retraite avec 2000 euros maximum c'est largement suffisant pour payer son loyer ses soins et l'alimentaire mais non c'est mieux comme à la sécurité sociale de vider les caisse en donnant plus à certains ! les paysan au départ ne cotisait pas à cette caisse donc il doivent être exclus car se sont des profession libérale tout comme les curés de qui se moque t'on dans ce pays vous chercher la guerre civile quand vous aurez réussi planquez vous !

  • le moujik jovial
    le moujik jovial     

    le 14 juillet je serai en train de manger des langoustes à Cuba mais je penserai à vous parce que je suis de gauche et je boirai un Cuba Libre à la santé de Jean Luc...

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire