En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le gouvernement poursuit les consultations sur l'avenir de seafrance
 

L'avenir de SeaFrance, compagnie de ferries transmanche menacée de liquidation, devait être examiné jeudi matin au ministère des Transports, alors que la SNCF, sa maison mère, a proposé une offre de reclassement aux quelque 800 salariés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • karim29
    karim29     

    Je parie que ce sont les délégués syndicaux qui auront les postes à proximité de Calais, c'est bizarre non?

  • BOREELIA
    BOREELIA     

    La CGT critique la CFDT "SEAFRANCE" mais que fait-elle dans les ports, la SNCF, la RATP, EDF, LE LIVRE, ..... .
    Une solution : suppression des syndicats à la française par voir référendaire ou décret et mise en place de syndicats responsables type allemand. Fini les privilèges des délégués syndicaux.

  • ludopopp
    ludopopp     

    en quoi l'économie a à voir la dedans ,vous auriez du l'étudier un peu plus à l'école l'économie !! on a surtout ici affaire à du corporatisme de gens qui veulent bien des sur primes payées par l'état , qui veulent bien que les syndicats soient et restent à leur chevets mais ne veulent en aucun cas remettre la tune , prendre des risques , se remettre en question et en plus dans le pire des cas on leur propose de les embaucher à la SNCF mais ça ne va toujours pas parce qu 'il va falloir se bouger un minimum !!! l'économie n'a rien à voir la dedans , juste la bêtise , la fainéantise , le corporatisme et l'ignorance ont à voir dans ce dossier !!!

  • Philweb
    Philweb     

    bonjour mr Bourdin, Bravo pour cet espace d'échange vrai et de débats. Pour SEAFRANCE si on comprend le plan du gouvernement, c'est de recréer une sté sans actif (un peu de créances clients peut etre) et pas de bateaux car loués à la SNCF .... et en balance une tonne de Dettes..; autrement dit une déroute annoncée qui coutera aux salariés, aux contribuables et qui mettra le boxon dans le monde politique. Il est temps que Sarkozy et consort qui ne sont que le jouet de capitaines d'industrie arretent et retournent au cap Négre. Au fait, le faMeux MES promis par SARKOMERKEL qui doit remplacer lE Fond de stabilité mort né ..il y a des sous dedans ?? je crains que non, et si on le créé aprés la perte du triple A, faudra prévoir un autre machin super MES pour remplace le MES ...quand sarko sera t-il sérieux dux minutes ?

  • BLUFF
    BLUFF     

    D un coté on ne doit pas remplacer des fonctionnaires sur 2..On doit dégraisser les effectifs d la SNCF...on doit privatiser l éducation Nationale MAIS pour SEAFr on réembauche des salariés licenciés d une société en faillite...Et NOUS ..on paie On rame !! C est du n importe quoi qu un gouvernement ULTRA libéral invente de tels stratgèmes pour in fne NE PAS SAUVER d emplois mais de les recaser à nos frais !!!!
    KAFKA+UBU= SARKO

  • pocurul
    pocurul     

    Hallucinant, la SNCF propose de reclasser tous les salariés et ceux-ci font la fine bouche. Mais dans quelle France vivons-nous ? dans une France bercée par des élus PS qui n'ont comme seul argument : "vous êtes victimes d'injustice, nous nous ferons mieux" ! stop à tous ces syndicats appuyés par le PS qui freinent l'industrialisation et le développement français, nous sommes en train de crever à cause de l'ambition démesurée d'un parti qui n'a qu'une envie "'accéder au pouvoir". Comment des ouvriers peuvent-ils croire à tous ces boniments sachant que ceux qui veulent diriger la France sont plusieurs fois millionnaires ?

  • je tu ils
    je tu ils     

    Quoi les fonctionnaires . Moi je le suis depuis 27 ans et je gagne une merde et je trinque comme tous.

  • alexdelavaur
    alexdelavaur     

    je suis tout à fait d'accord. Sarko ni personne ne pourra rien faire avec nos syndicats dans les pattes qui coulent nos entreprises. Ca plus une crise mondiale...
    Mais bon Sarko est responsable de tous les maux du monde....

  • Ger
    Ger     

    Mais que peut-on attendre de tous ces "responsables" syndicaux?Il faut être bien naïfs pour les croire.Ils ne s'interessent qu'à eux et à eux seuls,les travailleurs........Car ils savent pertinemment que ce n'est pas ou du moins plus rentable.C'est juste gueuler pour gueuler,comme d'hab!

  • Charly boss
    Charly boss     

    Le problème est que l'on ne peut pas lutter contre la volonté des salariés qui ont décidé de devenir chômeur. Il y a eu tout un paquet de solution proposé, la CFDT de l'entreprise a tout rejeté en bloc allant même contre l'avis national du syndicat

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire