En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Photo d'illustration
 

Le Front national envisage de lancer une véritable "étude de marché" électorale. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Encore des consultants qui vont s'en mettre pleins les poches.
    Et aucun n''osera dire que le problème du FN ce n'est pas le nom ...

    C'est Le Pen père et fille,
    et surtout c'est l'idéologie.
    En particulier celle du début du FN.

    Meme les appeler les "gentils" ne suffisant pas.

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    tant que Marine, la "paresseuse" sera aux commandes, le nom ne changera rien à l'affaire.

  • sonntag67
    sonntag67     

    "Le soir de l'élection, j'ai vu Marine Le Pen qui dansait, se souvient-il. La femme qui danse sur sa défaite. Je pense qu'une femme qui danse sur sa défaite n'a pas d'avenir." Philippe de Villiers.

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    L'important ce n'est pas l'étiquette sur le pot mais ce qu'il y a dedans.

    Picto
    Picto      (réponse à Tarco 14)

    les électeurs ne sont pas dupes.

  • ID24
    ID24     

    Ils ne peuvent pas demander aux adhérents ? Il n'y en a plus ou quoi ? Elle n'a plus d'argent mais va payer une boîte pour ça ! Je comprends que le parti soit ruiné.

Votre réponse
Postez un commentaire