En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le dialogue social inscrit dans la Constitution ?
 

François Hollande a donné lundi le coup d'envoi de la grande Conférence sociale. A l'issue de la 1ère journée, patronat et syndicats ont salué l'initiative du dialogue social que François Hollande souhaite voir inscrit dans la constitution. « Un coup d’épée dans l’eau », pour l'opposition.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

43 opinions
  • robert pot.
    robert pot.     

    Ce matin vous nous annoncez que PSA. va fermer en France, en banlieue de Paris!
    Je comprends les patrons qui veulent toujours plus d'argent.
    Mais je ne comprends pas que la population, la radio, ne soient pas capables de défendre leurs vies.
    Depuis l'arrivée de M.Hollande à direction du pays, on voit arriver les catastrophes.....
    Il faut tout simplement NATIONALISER cette société, en France comme les usines à l'exterieur de la France.
    Mettre les travailleurs devant leurs responsabilités. Prendre en mains ces usines.....
    J'ai confiance à ces chercheurs, ces ingénieurs, ces techniciens, ces ouvriers; Leurs ancètres ont traversé le Sahara il y a 100 ans. Eux feront de belles voitures, et sortiront des véhicules écologiques.....
    Allez au boulot les gars. Robert pot.

  • prestige83
    prestige83     

    Un dialogue social ! Oui, mais avec qui. ça fait 10, 20 ou 30 ans que les représentants des Français (les délégués syndicaux nationaux surtout) font soi disant du social ! et ou en est on aujourd'hui ? PauvreFrance, dans la panade la plus complète. Alors d'accord pour des discutions avec des représentants du peuple français, mais plus ceux qu'on nous impose. Virons les et surtout qu'ils nous disent ce qu'ils reçoivent de l'Etat, donc de nous tous et qu'ils ne vivent comme avant qu'avec les cotisations des adhérents. Il est vrai que les pauvres n'auraient plus de compte gonflés.

  • leane150
    leane150     

    et ça nous donne de belles jambes, nous les travailleurs on aimerait entendre récompenser le travail que se travail soit payé plus cher que l assistanat, mais là ce n'est pas dans le dialogue social

  • Aramo
    Aramo     

    Lire ...comme la CGT mais je pense que vous aviez tous rectifié !

  • justemonavis
    justemonavis     

    Un dialogue constructif avec plus de possibilités pour les employés serait beaucoup plus efficient si c'était dans chaque firme ou par branche, car certaines centrales sont tellement corporatistes qu'elles en arrivent à détruire l'emploi et conserver des avantages faramineux pour des gens qui produisent beaucoup moins que nos ouvriers, artisans, agriculteurs.
    C'est juste l'avis d'un retraité modeste qui a vu les syndicats et gouvernants étrangler nos entreprises depuis des décennies.
    Quant à la gestion des grands C.E., elle est digne de la gestion énarchique depuis plus de 30 ans, c. à d. négative.

  • Aramo
    Aramo     

    Pour éviter celà il faut renforcer les synicats en y adhérant !
    rfp : es-tu syndiqué ?
    Si oui très bien. Sinon commences par prendre un carte quelle qu'elle soit !
    J'ai plus de considération pour les syndiqués qui ne sont pas d'accord avec moi (CFE-CGC) comme la CGC, FO, CFDT voire SUd que pour ceux qui gueulent et ne s'engagent pas. C'est pareil en politique d'ailleurs !

  • veufassier
    veufassier     

    Il n'y a rien eu de chaotique
    La situation actuelle ne permet pas du faire du social, hollande et ses gugusses, font le contraire
    Ils raclent les fonds de tiroir pour mener une politique idiote de dépenses inutiles, ils ne pourront pas ruginer plus
    Parfait de parler du pouvoir d'achat, de la justice sociale, de la gestion de l'état, et autre . . ., mais hollande est un doux rêveur, il a des conseillers qui oublient de lui dire que ce n'est pas le moment de mener cette politique
    La rigueur est la seule solution, plus tard on verra

  • rfp
    rfp     

    Mais il faut absolument changer le mode de représentativité des salariés. Est-il démocratique d'avoir le même secrétaire général(dont femme et enfant sont (ou étaient) au CE)pendant 12 ans, d'avoir qu'une seule candidature au poste de secrétaire général d'une autre organisation syndicale, de couvrir les dérives de certaines fédérations...? Ces gens là devraient rendre des comptes... A moins que tout le monde s'en accommode...

  • RY23
    RY23     

    Monsieur Hollande inscrit dans la Constitution le dialogue social et bien moi je lui demande qu'il mette aussi dans la Constitution l'obligation des ministres et président de la république de prendre en charge leurs dépenses personnelles comme le gaz, l'électricité, l'essence etc.... L'exemple venant d'en haut il est temps de leur demander de ne pas nous prendre pour des vaches à lait et de faire comme faisait le Général de Gaulle qui avait le respect des deniers publics et ne profitait pas de son statut.

  • EE 77
    EE 77     

    Et après ce sera le mot "race" qui sera supprimer par ce Monsieur qui l'a promis à une certaine catégorie de personnes pour avoir leurs voix et être élu. Mais plus grave c'est que cette gauche veut faire venir de plus en plus de clandestins en France et va supprimer la franchise médicale de 30 euros imposée par l'ancienne majorité. L'association "contribuables.org" fait état du coût budgétaire de cette générosité (payée par le contribuable) qui a frôlé les 600 millions d’euros en 2011. J'aimerais savoir si la nouvelle ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine participera personnellement à cette dépense supplémentaire. Paris est entrain de devenir la capitale planétaire d'accueil de toute la misère du monde. C’est un feu vert qui n’échappera aux clandestins ! Et les informations circulent vite : entre 2000 et 2012, le coût de l’AME est passé de 75 à 590 millions d’euros. Et tout laisse à penser que la présidence socialiste parviendra à le faire grimper à 1 milliard d’euros, peut-être plus au nom de la grande loterie humaniste. Enfant, on apprenait que charité bien ordonnée commence par soi-même. Avec les socialistes, il faudra se faire à l’idée qu’elle commence avec les autres !

Lire la suite des opinions (43)

Votre réponse
Postez un commentaire