En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

par Thierry Lévêque PARIS (Reuters) - Le débat sur l'euthanasie dite "active" est relancé en France par le candidat socialiste à la...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

45 opinions
  • fraisia
    fraisia     

    Pour ma part je ne me sens pas concernées car étant catho oui, je ne suis pas catho intégriste donc...En revanche si vous trouvez que nous exprimer tout comme vous est sectaire, alors nous sommes dans la même secte. Chacun ici dit ce qu'il pense, je ne vois pas pourquoi une façon de penser est plus respectable qu'une autre. Pour ma part encore je n'ai dit que ce que je pensais, je crois que c'est pour ça qu'existe des forums comme celui-ci, on n'est pas non plus obligé d'être politiquement correct.

  • chacun sa France
    chacun sa France     

    Vous parlez comme s'il s'agissait d'obliger des gens à avorter ou se faire euthanasier, et c'est là que vous vous trompez complètement. Concernant l'avortement, croyez moi (pour être passée par là plusieurs fois), quand vous ne voulez pas d'un enfant, ce ne sont pas toutes les aides possibles qui vous fera changer d'avis, et quand on est sure de cette décision, on ne ressent ni remord ni regret car on sait qu'on a évité de rendre un enfant malheureux... Concernant l'euthanasie je rejoins tout à fait JMB83, il s'agit de notre choix à mourir comme on le souhaite quand on sait qu'il n'y a plus d'espoir. Quant à loi en vigueur qui consiste à débrancher, bourrer d'antalgique et laisser crever...je vous laisse à votre morale....

  • JMB83
    JMB83     

    D'apporter les preuves à mes propos en me prêtant ce que je n'ai pas dit .Enfin c'est dèjà bien de vous reconnaître .

  • Touran
    Touran     

    C'est un peu fort de se faire traiter d'intégriste alors qu'on protège la VIE face à cette culture de mort qui pollue nos consciences. A moins que nous n'ayons pas la même définition du mot intégriste.... De même que votre terme de "sectarisme", je ne sais pas qui est le plus sectaire entre cette pensée omnipotente et manipulatrice qui veut qu'on devient fasciste ou intégriste dès qu'on manifeste une opinion opposée à l'avortement, et celle qui soutient tant bien que mal, envers et contre tous, les plus fragiles de notre société.
    Enfin, je tiens à vous dire que la majorité des catholique sont opposés à la culture de mort et pas seulement ceux que vous appelé sectairement les "intégristes".

  • JMB83
    JMB83     

    Vous n'avez pas à vous immiscer de la décision de finir MA vie . Prenez vos décisions pour ce qui vous concerne, là est uniquement votre problème. INtégristes de tout poil votre sectarisme m'est insupportable .

  • fraisia
    fraisia     

    Mourir dignement est vraiment à la mode en ce moment comme si il existait une dignité dans la mort. Tous les sdf qui meurent dans le froid, n'aurait-ils pas préféré vivre dignement ? Au lieu de ça ils meurent seuls et dans l'indifférence. Ne serait-ce pas ça plutôt mourir sans dignité ? L'indifférence n'est-elle pas elle indigne ? Est-ce qu'un médicament remplacerait la voix d'un proche dont le mourant serait heureux de la présence de celui-ci ? Pensons d'abord à vivre dignement, chose qui n'est apparemment pas donné à notre époque plutôt que faire l'apogée des médicaments. Aujourd'hui on veut maigrir, prenons des médicaments, on veut faire une course cycliste, prenons des médicaments bref, les médicaments pour mourir paraît être une évidence pour certains, je crains que ça ne soit la majorité, on devra suivre, pas le choix hélas, les conséquences seront visible.

  • coralie9-86
    coralie9-86     

    Visiblement vous devez être un homme....... Vous vous ne risquez pas de vous retrouver enceinte et de vous retrouver avec un moutard (même si c'était le votre que vous ne désireriez pas car laissant la femme se dépêtrer avec). Sans doute ne connaissez vous pas les angoisses de la femme qui guette chaque mois si elle n'est pas enceinte car elle sait qu'elle aura d'énormes difficultés à l'élever. Que tous ces problèmes matériels ou mentaux, feront qu'elle ne sera pas capable de l'élever et qu'on lui prendra son gosse pour le mettre dans un foyer ou une famille d'accueil. Vous avez la vue courte et pas beaucoup de sentiments.

  • fred roca
    fred roca     

    J'adhere totalement merci pere noel pour ce cadeau expressif

  • dragon29100
    dragon29100     

    le droit de mourir dans la dignité doit entrer dans la constitution , une personne en fin de vie qui souffre , est dans une souffrance supplémentaire si elle se salie et est incapable de se retenir , si la fin de vie est inéluctable il faut l'aider , pour être sur de sa décision il faut au moins deux médecins et a ce moment la accéder a sa demande . appartiennent

  • hesperus31
    hesperus31     

    Combien de relances avant de faire tapis ? Assez de paroles ,des actes !!!!!

Lire la suite des opinions (45)

Votre réponse
Postez un commentaire