En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hervé Gattegno
 

Arnaud Montebourg se distingue à nouveau en critiquant (dans Le Monde) la politique d’austérité qui, dit-il, « conduit à la débâcle ». Est-ce un dérapage ? Vous n’en êtes pas sûr. Votre parti pris : le débat sur l’austérité mérite lui aussi la transparence. Que voulez-vous dire ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • BJP34
    BJP34     

    Comment parler de moralisation et de transparence quand on apprend ce qui suit :

    *****Le Président de la République François Hollande a créé une commission de rénovation et de déontologie de la vie publique. Cette commission est chargée de proposer les réformes
    à répondre aux préoccupations exprimées par le Président dans une lettre, et de formuler toutes les autres recommandations qu' elle jugera utiles. Elle remettra son rapport au Président
    de la République avant le 15 novembre 2013
    > > Voici la liste des membres de la commission :
    > > M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, est nommé président de la commission instituée par le présent décret.
    Sont nommés membres de la commission :
    M. Olivier Schrameck, président de section au Conseil d'Etat ;
    > > Mme Chantal Arens, présidente du Tribunal de Grande Instance de Paris ;
    > > Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre ;
    > > Mme Julie Benetti, professeure à l'université de Reims ;
    > > M. Jean-Claude Casanova, membre de l'Institut, président de la Fondation nationale des sciences politiques ;
    > > M. Jean-Pierre Duport, préfet de région honoraire ;
    > > M. Jean-Louis Gallet, conseiller à la Cour de Cassation, vice-président du Tribunal des Conflits ;
    > > Mme Marie-Christine Lepetit, chef du service de l'Inspection générale des finances ;
    > > Mme Wanda Mastor, professeure à l'université Toulouse-I ;
    M. Ferdinand Melin-Soucramanien, professeur à l'université Bordeaux-IV ;
    > > Mme Agnès Roblot-Troizier, professeure à l'université d'Evry ;
    > > M. Dominique Rousseau, professeur à l'université Paris-I ;
    > > Mme Hélène Ruiz-Fabri, professeure à l'université Paris-I.
    Est nommé rapporteur général de la commission : M. Alain Ménéménis, conseiller d'Etat.
    CE QU IL FAUT SAVOIR !
    Monsieur Jospin sera rémunéré à hauteur de 122 000 euros pour ce travail difficile,
    Madame Bachelot 92 000 euros et les autres auront 80 000 euros.
    La presse bienveillante n en parle pas… .
    Mais ce n’est pas tout :
    Il est écrit dans le décret n° 2012-875 "La commission peut entendre ou consulter toute personne de son choix. Ces personnes nommées « Consultant » toucheront une indemnité de 35 000 euros
    pour leurs conseils". 34 ont déjà été nommés dont voici deux noms :
    Mme Sylviane Agacinski, philosophe épouse de Mr Jospin
    Mr Pierre Bachelot, fils de Mme Bachelot

    > > La commission va coûter au contribuable : 2 444 000 euros sans compter les frais annexes de ces personnes.
    Le " président normal " fait travailler ses copains et copines, pendant que vous, vous allez payer encore plus de TAXES et d’IMPÔTS.
    > > Ceci illustre une fois de plus la politique de réduction du train de vie de l'Etat !
    Il semblerait qu'il faille rajouter à cette liste de "serviteur" de la nation un très proche de Mme Belkacem.

    Eh oui la politique cela ne permet pas seulement la possibilité de renchérir directement son patrimoine mais garantit trop souvent la placement de copains et de proches. Ceux là au moins ne souffrent pas du chômage ni du besoin !!!!

  • Jiss8
    Jiss8     

    Arrêtez de militer pour vot' ami Montebourg et contentez-vous de faire un simple boulot de journaliste. Votre côté partisan devient vraiment lassant. Les vrais journalistes se font de plus en plus rares de nos jours. Prenez pour exemple monsieur Plenel dont on parle beaucoup dernièrement. On sait tous qu'il est un homme de gauche. Cependant, ses convictions politiques ne l'empêchent en rien de faire son travail de journaliste et il n'entache absolument pas son professionnalisme. Vous devriez en prendre de la graine.

  • Jiss8
    Jiss8     

    Arrêtez de militer pour vot' ami Montebourg et contentez-vous de faire un simple boulot de journaliste.

    Votre côté partisan devient vraiment lassant. Les vrais journalistes se font de plus en plus rares de nos jours.

    Prenez pour exemple monsieur Plenel dont on parle beaucoup régulièrement. On sait tous qu'il est un homme de gauche. Cependant, ses convictions politiques ne l'empêchent en rien de faire son travail de journaliste et il n'entache absolument son professionnalisme. Vous devriez en prendre de la graine.

  • marco2807
    marco2807     

    Et lui A. Montebourg est-il prêt à renoncer à 80% de ses avantages (salaires, voiture, frais de bouche,...).
    CE SONT LES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT QUI SONT UN FREIN A LA CROISSANCE.

Votre réponse
Postez un commentaire