Le contrat de génération de Hollande ne s’appliquera pas "mécaniquement"

François Hollande a affirmé ce vendredi, lors d’une visite de l’entreprise Supratec à Bondoufle dans l’Essonne, que le contrat de génération ne pouvait "s’appliquer mécaniquement à toutes les entreprises". Le chef de l'Etat a précisé que cette "formule" sera "adaptée à chacune des situations". Le contrat de génération, un des projets phare de François Hollande dans le cadre de l’emploi, a pour objectif de favoriser l'emploi des jeunes et le maintien en activité des seniors.

BFMTV
Le 01/06/2012 à 13:59
Mis à jour le 01/06/2012 à 14:27

Le contrat de génération est « fait pour donner de la stabilité »  dans une entreprise a déclaré Hollande ce vendredi. Une formule qui ne s’appliquera pas « mécaniquement ». Un contrat qui sera adaptée donc en fonction de chacune des situations. Pour se faire, « la négociation qui va s’ouvrir dans le cadre de la conférence sociale qui permettra de trouver les meilleurs incitations pour cette alliance des âges » a ajouté le chef de l’Etat.

Ce contrat de génération permettra aux plus anciens de transmettre aux plus jeunes embauchés en CDI.

Des jeunes de moins de 30 ans qui seront placés sous le tutorat d’un sénior de plus e 55 ans.  L’entreprise qui mettrait en place ce contrat de génération pourra alors bénéficier d’exonérations de charges sur les deux salaires – totale pour celui du jeune, partielle pour le sénior- pendant cinq ans maximum.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?