En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Coulisses de la politique, de Christophe Jakubyszyn, sur RMC du lundi au vendredi à 7h20
 

Le gouvernement renonce à sa grande réforme du coût du travail. La fameuse baisse massive des cotisations sociales qui pèsent sur les salaires, une baisse de 30 à 40 milliards d’euros qui devait être compensée par une hausse de CSG ou de TVA.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • manitou36
    manitou36     

    60% de notre consommation vient de l'étranger! au lieu d'essayer de vendre plus pour plus produire, en baissant les coûts de ce que nous exportons et en augmentant les coûts de nos importations (idée de TVA sociale), continuons à nous droguer en continuant de consommer a crédit, puisque HOLLANDE nous a dit que la crise (qui n'existait pas) était en train de se résoudre par sa magie ! Dansez braves gens, je m'occupe de tout !

  • forca
    forca     

    Et bien , le choc sera pour les Français et pas dans le bons sens. Pendant que nous facilitons l'imigration etl'hébergement des Roms , nos entreprises ferment mais pas d'inquiètude dans le public tout va bien, tonton holland est là.

  • ercrauw
    ercrauw     

    Nous devions avoir une grande réforme fiscale fin octobre, la réforme sur la compétitivité puis la réforme des retraites laquelle attend ! Nous reculons dans tous les domaines car ce gouvernement n'a pas de projet cohérent.Le socialisme n'est pas autre chose qu'une forme de syndicalisme sans base économique.Dépourvu de repères on va où on peut !

  • nulenmat
    nulenmat     

    A la retraite et bon citoyen durant toute ma vie professionnelle (durant plus de 40 ans)je commençais à m'inquiéter.Pourquoi parce que chaque matin une proposition voyait le jour et je me demandais si quelqu'un au lieu de pondre ça avait calculé les effets collatéraux sur notre économie. Apparemment ça y est, ils ont compris qu'en prélevant et taxant sans cesse et sans raison ceux qui peuvent encore acheter, changer de voiture pour leur confort, partir hors saison visiter la France, profiter du plaisir d'un restaurant ( je n'ai pas dit restauration rapide) bref profiter de leurs économies de toute une vie pour jouir au mieux leur fin de vie, ne pourraient plus le faire et que tout un pan de l'économie serait ainsi touché. Mais était- ce nécessaire depuis 6 mois de nous paniquer . J'ai dit que le matin, mon ministre dit que dans la journée, le rapport dit que bref, je vais faire autre chose.... Un pays a besoin de dirigeants qui dirigent mais qui ne cherchent pas à plaire à un électorat qui pourrait servir ses intérêts personnels dans quelques années au détriment de ceux qui ont fait ce beau et grand pays qu'était la France et qui souffrent de voir ce que nous devenons

  • lalude38
    lalude38     

    Si si, il y aura bien un CHOC, mais pas celui de la compétitivité, ce sera le choc des civilisations !!!

Votre réponse
Postez un commentaire