En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le cas de Jacqueline Sauvage avait suscité une intense mobilisation, elle a passé sa première nuit en liberté depuis quatre ans.
 

La décision prise par François Hollande de gracier Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tué son mari violent, a remis en lumière ce pouvoir exceptionnel octroyé au président de la République. Le droit de grâce présidentielle est à remettre en cause selon plusieurs magistrats.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Sang9
    Sang9     

    Oui, à condition de ne pas instrumentaliser ce dernier pour faire des points dans les sondages.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Vous croyez sincèrement, BFM, que cela est une préoccupation majeure des Français? ou alors c'est de la diversion pour ne pas penser ou souligner l'état de la France aujourd'hui!

  • danbas84
    danbas84     

    Ma réponse est : OUI

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Héritage de droit divin de l'Ancien Régime" moi j'aime autant cela que le droit dictatorial des syndicats et particulièrement de la CGT qui consiste à démolir la France!

  • bergheim
    bergheim     

    le droit de grâce présidentielle est la preuve que le pays a un pied dans la monarchie et l'autre dans la république, la cinquième est une constitution boiteuse.

  • grincheux007
    grincheux007     

    Oui, avec une justice qui a des œillères parfois, celle qui idolâtre le mur des cons !!!

Votre réponse
Postez un commentaire