En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bruno le maire voit l'avenir du vin français à l'export
 

BORDEAUX (Reuters) - L'avenir du vin français, secteur frappé par la crise, "se joue à l'étranger" et les viticulteurs doivent "se battre", a...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • 4 Août
    4 Août     

    Hier, l'Europe-qui-protège subventionnait l'arrachage des vignes, mais pour 2019 elle prévoit une liberté totale d'en planter n'importe où. Cherchez l'erreur.

  • jose 17
    jose 17     

    L'avenir de la farnce serait d'être le n°1 des dealer international. Le vin ne serait il pas une drogue dure que l'on se targue d'exporter. Nos amis marocains doivent avoir les boules de ne pouvoir se vanter de pouvoir exporter ses recoltes.

  • Pourquoiunpseudo
    Pourquoiunpseudo     

    Toujours cette analyse un peu réductrice et un peu stupide. Vous voulez gagner de l'argent alors exportez. Or, une bonne économe doit bien entendu exporter mais doit d'abord se fonder sur son marché intérieur et protéger en partie ce dernier. leMaire, celui qui ne sait même pas ce qu'est un hectare, est à l'aune de son gotuvernement et de l'union Eu : Rien à faire des peuples et des économies des nations : on balance des grands principes économiques éculés depuis le 19ème et déme...dez vous.

  • smartiz
    smartiz     

    j'en bois!...il faut croire, qu'on en fabrique, plus que j'en bois!

  • cramoisay
    cramoisay     

    que la patate même douce! Eh oui Bulletin de vote!

  • odine
    odine     

    L'exportation concerne en majorité de très grands crus à des prix que le simple quidam aurait bien du mal à se payer.
    Les Chinois par exemple ne veulent que çà et s'ils sont capables financièrement de les acheter tant mieux pour les producteurs, l'important étant de ne pas vendre les vignobles et le savoir faire.
    Des petits pinards très agréables à des coûts moindres auront toujours la cote sur nos tables.

  • Bulletin de Reinformation
    Bulletin de Reinformation     

    Bientot t'auras que du riz.

  • j'ai repris deux fois du cassoulet
    j'ai repris deux fois du cassoulet     

    l'avenir du pinard français passe par la ... france !! il faut qu'on se mettent tous à picoler beaucoup plus , qu'on soit défoncé 24/24 - 7j/7 ... et puis qu'on se tapent dessus , qu'on sortent les flingues , qu'on s'entretuent en bagnole ... le reve quoi !!

  • cramoisay
    cramoisay     

    Essayez de planter vos cannabis en Bourgogne et vous verrez ils seront consommés tout crus dans vos champs, clos terroirs etc... par les grands connaisseurs de la chose!

  • Bulletin de Reinformation
    Bulletin de Reinformation     

    Logique, les sales pauvres d'ouvriers ou de chomeurs n'ont pas le droit de boire du vin. Non aux mondialistes, vive Marine Le Pen !

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire