En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le texte sur l'enseignement supérieur voté à l'assemblée
 

PARIS (Reuters) - Les députés français ont adopté mardi par 289 voix contre 248 le projet de loi sur l'enseignement supérieur et la recherche qui...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • chaumière
    chaumière     

    mais concernant cette nouvelle loi (une de plus !)ils auraient dû faire cela plus en amont, à savoir commencer par la 2ème année de maternelle et non pas d'emblée intégrer cela à ceux qui avaient un niveau autre et déjà handicapés par l'orthographe, la grammaire française et anglaise, par les programmes précédents mis en place par les politiques successifs. Ces 5 dernières générations feront les frais et serviront de cobayes. Je conçois qu'il faille des manuels, certains sont devenus riches (mais c'est l'amour du métier qui prévaut pour être heureux)d'autres moins mais on ne peut tous le devenir.

  • Rollon14
    Rollon14     

    50% d'une classe d'âge diplômée de l'enseignement supérieur... On croit rêver devant de tels objectifs ! Je pense que Mme Fioraso n'a aucune idée du niveau des bacheliers actuels. Il faut bien un jour qu'on arrête de mentir aux jeunes sur leurs compétences réelles. Il n'y aurait pas 50% d'échec en première année de fac si le baccalauréat n'était pas distribué n'importe comment. Forcément, ils vont ensuite tout droit dans le mur ! Il faut au contraire expliquer aux jeunes qu'il n'est pas honteux d'être boucher ou plombier, et qu'ils auront un avenir beaucoup plus confortable en se dirigeant vers l'artisanat qu'en briguant des diplômes complètement dévalorisés. Les politiques MENTENT à la jeunesse.

  • chaumière
    chaumière     

    à la Sélection drastique....il manque de manuels donc pour eux ceux qui vont traîner sur les bancs de facs n'auront d'autres choix que de perdre toute espérance d'aller de l'avant. Ils deviendront pour un premier temps "Pôlers" en attendant un CDD ou un interim. Ils pourront remercier un certain Hollande qui aura recruté des repris de justice modèles pour le bien être de la France, leur Patrie. J'espère que tous ces jeunes auront compris pour qui ils ont voté pour la plupart, sur les conseils de leurs parents qui s'en mordent les doigts à présent. Souhaitons juste qu'il ne soit pas trop tard ? Concernant ce sujet voté en catimini à l'AG, que vont-ils pondre ensuite ? Les aides pour les étudiants étrangers existent déjà mais sachez que c'est à sens unique car l'étudiant français n'aura pas la même chose en Chine par exemple, ici c'est le tapis rouge pour eux. Je suis bien placée pour le savoir, croyez-moi ! J'hallucine régulièrement quand j'y pense. Pauvres jeunes Français laisser pour compte dans leur propre pays !

  • cocotteminute
    cocotteminute     

    Bonsoir
    Mais qui veut la peau de la FRANCE ?
    A l'allure où vont les choses à QUOI RESSEMBLERA LA FRANCE dans 10 ans ? Déjà que le niveau scolaire est au plus bas - le BAC bradé et maintenant, ils nous imposent l'anglais dans l'enseignement supérieur alors que nos enfants ne le savent pas lire, écrire, compter et parler l'anglais correctement - c'est inciter les étudiants étrangers à venir plus nombreux faire leur étude dans notre pays et surtout selectionner nos enfants pour des études supérieures et donc leur fermer plus rapidement les portes.
    Il serait temps de remettre les pendules à l'heure dans notre pays et de se faire entendre ENFIN et surtout RESPECTER.

  • KC75
    KC75     

    Et oui cette équipe préfère l'anglais que le français c'est pour cela que beaucoup d'enfants quittent le primaire pour entrer au collège sans savoir correctement lire, écrire et compter. N. Sarkozy déjà le faisait et avait enlevé des pans de notre histoire de France qui n'est même plus enseigné chronologiquement. Quelle honte.

  • RATFINK
    RATFINK     

    Ils sont pressés.

Votre réponse
Postez un commentaire